PCCET : le gouvernement ivoirien veut faciliter l'accès au financement au secteur agricole

Dans le cadre du Plan Stratégique Côte d’Ivoire 2030 et du programme du gouvernement dénommé "Une Côte d’Ivoire solidaire", sur la période 2021-2025, le projet PCCET désire soutenir les institutions financières (IMF) dans leur développement sur tout le territoire national dans l'objectif de faciliter l'accès au financement des acteurs de chaînes de valeurs notamment ceux évoluant dans la mangue, l'ananas, l'hévéa, le palmier à huile, le plastique, le karité et le textile & habillement.

Atelier de cadrage et de lancement de la mission d’évaluation des besoins des institutions de Microfinance/PCCET

Le Projet des Chaînes de valeur Compétitives pour l’Emploi et la Transformation économique (PCCET) financé par la Banque Mondiale et mis en œuvre par une unité de coordination rattachée au Cabinet du Premier ministre ivoirien a pour objectif final d'améliorer la compétitivité des chaînes de valeurs et d'accroitre le volume des ventes au marché national et sous régional. C'est ainsi que le jeudi 8 septembre 2022, dans les locaux de la primature, un atelier de cadrage et de lancement de la mission d’évaluation des besoins des institutions de microfinance, a été organisé.

Selon M. Arthur Coulibaly, cette facilitation se fera à travers un renforcement de capacité des acteurs des microfinances plus précisément en Système d'Information et de Gestion.

"Nous avons convenu d'une feuille de route qui va être mise en œuvre dès demain. Ce qui est difficile, c'est le déploiement du réseau. Si vous voulez créer une nouvelle agence, dans une nouvelle zone, ça demande des hommes. Ce que nous voulons c'est de les aider déjà à numériser leur processus", explique le coordonnateur du projet, M. Arthur Coulibaly.

Il continue pour dire que les institutions de microfinance (IMF) représentent 437 milliards FCFA, mais elles peuvent faire mieux, si le problème de déploiement du réseau est résolu.

Par ailleurs, cet atelier marquait le début de la mission d'évaluation des besoins des institutions de microfinances en SIG qui sera évaluée par l'expert international Mohamed Ben Nasr. Elle durera 45 jours à compter du 8 septembre 2022.

ARTICLES SUGGÉRÉS

Jonathan Morrison, de plus en plus sage ?

Jonathan Morrison, de plus en plus sage ?

Tatouage, piercing, chaîne de pieds… Est-ce des signes d'une vie de débauche ?

Tatouage, piercing, chaîne de pieds… Est-ce des signes d'une vie de débauche ?

Découvrez 5 théories scientifiques négrophobes

Découvrez 5 théories scientifiques négrophobes

Chelsea legend Didier Drogba salutes Mikel Obi on retirement

Chelsea legend Didier Drogba salutes Mikel Obi on retirement

Toutes les fois où les ivoiriens ont pris le parti de Didier Drogba

Toutes les fois où les ivoiriens ont pris le parti de Didier Drogba

Top 5 des présidents africains les plus diplômés

Top 5 des présidents africains les plus diplômés

5 films afro-américains qui vont sûrement vous révolter

5 films afro-américains qui vont sûrement vous révolter

Sans carte CMU, vous ne pourrez bientôt plus retirer votre permis de conduire

Sans carte CMU, vous ne pourrez bientôt plus retirer votre permis de conduire

Le garba est-il vraiment un plat ivoirien ?

Le garba est-il vraiment un plat ivoirien ?