ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Dossier Bamba Dieng: une deuxième visite médicale annoncée

Recalé après une première visite médicale pour un problème de genou, Bamba Dieng, pourra rejoindre la côte d'Azur si les résultats de la deuxième visite sont concluants.

Bamba Dieng

L'international sénégalais, Bamba Dieng, a vécu hier une journée mouvementée. Annoncé du côté de Lorient dans les premières de la matinée. Tout était quasiment calé mais les Merlus ont eu de la concurrence dans ce dossier.

Quelques heures plus tard, le club anglais de Leeds tenait la corde en surclassant les autres prétendants avec une offre de 12 millions d'euros. D'ailleurs, le président du club de la ville de Leeds, Andrea Radrizzani, avait annoncé la venue du joueur sur Twitter.

C'est en fin d'après midi que Nice est entré dans la danse en incluant dans l'offre qui avoisinerait les 12 millions d'euros un pourcentage à la revente du joueur. Ce dernier de même que les dirigeants phocéens avaient donné leurs accords. En effet, l'offre paraissait plus alléchante que celles de Leeds, Lorient et Rennes. Le natif de Diourbel devait passer 5 ans dans le club de la côte d'Azur.

ADVERTISEMENT

Un énième retournement de situation

L'attaquant sénégalais n'a pas satisfait les médecins de l'OGC Nice lors de sa visite médicale, hier soir, préalable à sa signature. Les médecins ont décelé un problème au genou gauche de Bamba Dieng, qui est en quête de temps de jeu. Cette situation étonne le club marseillais qui estime que ça doit être un problème " mineur " en demandant des explications.

Dès lors, il existe une nouvelle porte de sortie pour le joueur qui pourrait être transférer comme joker malgré la fermeture du mercato. En attaque, l'OGC Nice a besoin d'un attaquant comme Bamba Dieng qui remplit les critères définis pour être désigné comme le Joker. Pour rappel, le club peut recruter un seul joueur comme joker qui doit évolué en ligue 1 et avoir une licence validée par la FFF.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ADVERTISEMENT