ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

La Côte d'Ivoire reçoit 300 milliards de FCFA du FMI

Le FMI a loué la croissance économique et la gestion de la dette en Côte d'Ivoire. Cependant, malgré ces éloges, le pays devra rembourser davantage au FMI au cours des 12 prochains mois que ce qu'il recevra, à moins que de nouveaux décaissements de ressources ne soient approuvés d'après le média financier économique Ecofin.

Zone industrielle  à Abidjan

Le Conseil d'Administration du FMI a donné son aval le 4 décembre 2023 pour le décaissement de 495,2 millions de dollars (environ 300 milliards de FCFA) dans le cadre d'un programme en cours avec la Côte d'Ivoire. Le FMI s'est montré satisfait de la gouvernance économique du pays, considéré comme un leader dans la zone UEMOA.

Selon Kenji Okamura, président par intérim et directeur général adjoint du Fonds, "la performance de la Côte d'Ivoire dans le cadre du programme soutenu par le Fonds a été forte, reflétant l'engagement des autorités à consolider la stabilité macroéconomique. La croissance est l'une des plus élevées en Afrique depuis plus d'une décennie et le pays a réalisé l'assainissement budgétaire le plus important de la région de l'UEMOA au cours des six derniers mois".

La Côte d'Ivoire gagne des points positifs avec une croissance estimée à 6,5% en 2023, près du double de la moyenne prévue en Afrique subsaharienne. Le pays s'efforce également de réduire son déficit courant, avec des efforts loués par le FMI pour diminuer l'accumulation de la dette, en particulier en réduisant le déficit budgétaire.

ADVERTISEMENT

Bien que le soutien actuel du FMI soit qualifié de concessionnel, il est souligné que les taux d'intérêt sur les Droits de Tirage Spéciaux (DTS) ont augmenté à 4,15%. Ainsi, les ressources de la FEC sont devenues 8 fois plus coûteuses par rapport aux taux historiquement bas de 0,5% à la fin de 2021.

Pourtant la Côte d'Ivoire devra rembourser jusqu'à 415 millions de ressources équivalentes en DTS, soit 539,5 millions de dollars, d'ici 2024, sur la base du taux de conversion au 4 décembre. En l'absence de nouveaux décaissements du FMI dans les 12 prochains mois, la balance des paiements avec l'institution sera négative pour la Côte d'Ivoire.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Compter Pour Toutes: Données fiables sur les violences sexuelles en Afrique de l'Ouest (Opinion du contributeur)

Compter Pour Toutes: Données fiables sur les violences sexuelles en Afrique de l'Ouest (Opinion du contributeur)

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Adebayor lâche une bombe : Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire

Adebayor lâche une bombe : "Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire"

ADVERTISEMENT