Le secteur du VTC, de plus en plus florissant en Côte d'Ivoire

Utiliser un téléphone et commander son taxi n'était pas une habitude en Côte d'Ivoire. Pour se déplacer, l'on avait recours au taxis compteurs. Puis en 2015, deux abidjanais, Issa Sidibé et Ange Pete, ont pensé qu'il fallait révolutionner le secteur du transport en créant Taxi Jet, la première application de commande de taxi. Et depuis, le secteur du VTC (Voiture de transport avec chauffeur) ne fait que se développer.

TRANSPORT URBAIN - YANGO/ABIDJAN.NET PAR DR

Système qui existait déjà dans les pays développés, la commande de taxi via une application n'a pas mis de temps à avoir du succès en Côte d'Ivoire. Cette solution répondait à un besoin. Pour bon nombre d'ivoiriens, commander son taxi via une application est :

  • Plus sécurisé : les propriétaires et leurs voitures sont dans la base de données de l'entreprise ;
  • Plus économique et transparent : les tarifs sont fixés selon les kilométrages et la fluidité de la circulation ;
  • Plus convivial : les chauffeurs sont majoritairement polis et aimables ;
  • À l'ère de la tech : la commande de taxi se fait via une application et internet ;
  • Plus responsable : certaines entreprises de VTC utilisent des voitures différentes surtout que la possibilité est donnée aux particuliers de s'inscrire sur la plateforme. Il y a aussi l'option confort qui est un plus cher mais qui vous assure une voiture confortable. Intéressant pour un diner d'affaires par exemple.

Répondant à la règle de l'offre et la demande, de plus en plus d'entreprises de VTC ont vu le jour en Côte d'Ivoire. À ce jour, les entreprises de VTC les plus connues sont entre autres Taxi Ivoire, Yango, Heetch, Uber, Hestia Express, Ivoire Taxi parmi les plus connus.

Mais avant ceux-ci, il y a eu d'autres entreprises comme Africab qui faisaient du chiffre à leur début. Selon le média La Croix, elle enregistrait plus de 300 courses par jour et son chiffre d'affaires mensuel avait triplé entre avril et septembre 2016, passant de 20 millions F CFA (30.000 euros) à 60 millions (100.000 euros). Si elle n'est plus très active, ce n'est surement pas à cause de la rareté des clients.

Bien que les VTC changent de prix en fonction des heures, ça reste une option dont les ivoiriens sont friands.

ARTICLES SUGGÉRÉS

Les 10 ivoiriens les plus influents de 2022 [Pulse Picks]

Les 10 ivoiriens les plus influents de 2022 [Pulse Picks]

4 choses à savoir sur le Maroc, le seul pays africain à être dans le mondial

4 choses à savoir sur le Maroc, le seul pays africain à être dans le mondial

Plus de RFI au Burkina Faso jusqu'à nouvel ordre

Plus de RFI au Burkina Faso jusqu'à nouvel ordre

Concert de Morijah : son manager, Willy Djeys lui fait une demande en mariage

Concert de Morijah : son manager, Willy Djeys lui fait une demande en mariage

Le message fort de Sadio Mané après l'élimination du Sénégal

Le message fort de Sadio Mané après l'élimination du Sénégal

Le marabout de Pogba pour 'envouter' Mbappé serait un Sénégalais

Le marabout de Pogba pour 'envouter' Mbappé serait un Sénégalais

5 activités pour pimenter votre vie de couple (inspirées de la vie de vos stars préférés)

5 activités pour pimenter votre vie de couple (inspirées de la vie de vos stars préférés)

4 choses que vous ignorez (peut-être) sur la Première Dame

4 choses que vous ignorez (peut-être) sur la Première Dame

Les concerts qui ont marqué l'année 2022 [Pulse Picks]

Les concerts qui ont marqué l'année 2022 [Pulse Picks]