Comment Dj Arafat a impacté la culture des concerts en Côte d'Ivoire ?

Dj Arafat a eu un impact profond sur la culture du concert en Côte d'Ivoire. La musique et les performances de Dj Arafat sont devenues des symboles emblématiques de la culture ivoirienne, faisant de lui une figure importante de l'histoire du pays. Ses concerts ont été extrêmement populaires et ont attiré de grandes foules, ce qui a ouvert la voie à d'autres artistes ivoiriens. Voici 4 choses qu'il a faites et qui ont encore un impact sur la manière dont les chanteurs ivoiriens animent leurs concerts aujourd'hui.

concert de dj arafat

En décembre 2011, DJ Arafat a présenté publiquement Aïcha Ballo, mère de son fils Houon Maël, à la Chine, ses fans. Des années plus tard, ça devient presqu'une tradition d'introduire ceux qu'on aime à sa fanbase, que ce soit les parents, la compagne ou les enfants. Didi B l'a fait avec sa femme Saraï et a 'revitalisé' cette tradition. Il a par la suite été suivi par Fior 2 Bior ou encore Josey. Et cette tendance ne semble pas près de s'arrêter.

Ah, le coupé-décalé et ses nombreuses querelles ! Au-delà de sa musique, on se souvient du caractère belliqueux de Dj Arafat, faisant naître de nombreux scandales. Mais on se souvient surtout de ses nombreuses réconciliations publiques.

Le 29 décembre 2018, Dj Arafat en concert de fin d'année à l’Ivoire Golf Club d'Abidjan a enterré la hache de guerre avec Ariel Sheney. L'ancien poulain d'Arafat avait déclaré: "Je suis venu vous dire une seule chose : un enfant aura beau grandir, il ne peut jamais oublier son "papa" en faisant référence à Dj Arafat. Ce dernier avait alors rajouté en s'adressant au public "Dites à Ariel Sheney que pour moi là, c'est fini. C'est la famille."

Des années plus tard, c'est récurrent de voir des artistes du coupé-décalé se réconcilier en plein concert. Rien qu'en août 2022, c'était Safarel Obiang et Ariel Sheney qui faisaient la paix sur scène.

Pour Dj Arafat, un concert est bien plus qu'une représentation scénique. C'est un rendez-vous avec ses fans. Si c'est dans la culture du divertissement mondiale d'organiser des spectacles et concerts en fin d'année, Dj Arafat en a fait une tradition. Pour les Chinois, la date du 26 décembre est symbolique. C'est là que Dj Arafat "montrait toute sa puissance" en faisant carton plein au Palais de la culture. C'était l'un des rares artistes à remplir les salles dans lesquelles il était attendu. En popularisant le coupé-décalé, il a ouvert la voie à de nombreux autres artistes du genre pour faire salle comble.

Peut-on dire que Dj Arafat était notre Michael Jackson national ? Le roi du coupé-décalé savait donner un spectacle. Sur ses musiques entraînantes, il faisait chanter à tue-tête et danser ses fans. Il avait également une réelle communion avec ses musiciens et ses danseurs. Il n'hésitait d'ailleurs pas à les mettre en avant, faisant également d'eux des stars comme ce fut le cas de son danseur Ordinateur. Le concert, ce n'était pas que lui mais toute son équipe. Il est donc devenu fréquent de connaître quelques membres importants du staff d'un artiste, surtout dans le milieu du coupé-décalé. On n'oubliera pas le célèbre duo Serge Beynaud-Zota par exemple.

L'héritage de Dj Arafat se perçoit dans l'impact qu'il a eu sur la musique ivoirienne, les danses ivoiriennes et même l'art de communiquer avec ses fans et de se mettre en avant sur les réseaux sociaux.

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci