Tout savoir sur le film qui retrace l'histoire des Mino du Dahomey

L'histoire des amazones du Dahomey, ces femmes soldats est racontée la plupart du temps dans les livres ou les soirs de clair de lune. Mais bientôt, cette histoire sortira au cinéma.

The Woman King, Viola Davis/Sony Pictures

Pour la rentrée 2022, si vous êtes un cinéphile et un amoureux des histoires africaines, vous serez heureux de la sortie de Woman King. C'est un film de la réalisatrice Gina Prince-Bythewood, qui a travaillé aussi sur The Old Guard. Ce film entend raconter les origines du régiment exclusivement féminin qui a inspiré Black Panther pour les Dora Milaje.

Sony Pictures, producteur du film, a fait appel à des acteurs assez connus comme Viola Davis, celle qui a joué dans la série Murder. Elle campera d'ailleurs le rôle de l'héroïne dans Woman King; Nanisca. Il y aura Thuso Mbedu qui a fait sensation dans la série Amazon The Underground Railroad, la chanteuse Angeline Kidjo, Miss Univers Zonzibini Tunzi... Le tournage a commencé en novembre 2021 en Afrique du Sud et sortira dans les salles le 28 septembre.

C'est l’histoire de Nanisca, général des Mino, l’unité militaire entièrement féminine, et de sa fille Nawi, qui ont combattu ensemble les Français et les tribus voisines qui ont violé leur honneur, réduit leur peuple en esclavage et menacé de détruire tout ce pour quoi ils ont vécu. La bande annonce montre Nanisca qui dirige son armée alors que des colons blancs arrivent sur la côte. Elle explique toute la puissance de ces guerrières qui se traduit par cette phrase : "Pour être une guerrière, tu dois tuer tes larmes. Entraine-toi dur, combat avec acharnement, tu ne craindras aucun homme et tu ne redouteras aucune douleur".

Woman King, c'est l'histoire vraie des Mino qui ont existé au Dahomey, actuel Benin. Entre 1708 et 1894, elles ont composé l'armée régulière du Dahomey. Ce régiment créé par la reine Tasi Hangbè, elles sont connues pour leur bravoure, leur acharnement au combat. Les légionnaires français contre qui elles ont combattu, écrivent plus tard sur "l'incroyable courage et audace" des Mino. À leur période d'activité, elles étaient entre 4 000 et 6 000 femmes. Après la victoire des colons français, le Dahomey est placé sous protectorat français et le nouveau roi, Agoli Agbo décide de dissoudre le corps des Mino.

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le prix du pétrole risque d'augmenter en Novembre

Le prix du pétrole risque d'augmenter en Novembre

8 tissus originaux made in Africa

8 tissus originaux made in Africa

10 chansons qui ont enjaillé les ivoiriens dans les années 2000

10 chansons qui ont "enjaillé" les ivoiriens dans les années 2000

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly, victime de violences policières

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly, victime de violences policières

Pourquoi vous ne devez pas prendre de paracétamol enceinte ?

Pourquoi vous ne devez pas prendre de paracétamol enceinte ?

Makosso et Anaconda se sont disputés...encore une fois sur un plateau télé !

Makosso et Anaconda se sont disputés...encore une fois sur un plateau télé !

La Côte d'Ivoire est le 10e pays africain avec le meilleur indice numérique

La Côte d'Ivoire est le 10e pays africain avec le meilleur indice numérique

CHAN 2022 : Qui sont les adversaires de la Côte d'Ivoire ?

CHAN 2022 : Qui sont les adversaires de la Côte d'Ivoire ?

La Côte d'Ivoire veut transformer 100% de sa production de cacao

La Côte d'Ivoire veut transformer 100% de sa production de cacao