ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

5 pays où l'on ne travaille que 4 jours par semaine

Comment vous sentiriez-vous si vous ne deviez travailler que quatre jours par semaine ?

Countries where people work 4 days a week

Dans la plupart des pays du monde, les gens travaillent du lundi au vendredi et profitent du week-end pour se reposer. D'autres travaillent cinq jours par semaine et même le week-end. Cependant, certains pays ont choisi d'adopter un système dans lequel les gens ne travaillent que quatre jours par semaine.

En voici cinq.

ADVERTISEMENT

En février 2022, la Belgique a décidé d'introduire une semaine de travail de quatre jours pour les employés qui le souhaitent. Ces derniers ont été autorisés à condenser toutes leurs heures de travail habituelles sur quatre jours et à bénéficier de trois jours de congé.

Selon le Premier ministre belge, Alexander de Croo, "l'objectif est de donner aux personnes et aux entreprises plus de liberté pour organiser leur temps de travail".

Au Royaume-Uni, un essai de six mois a permis aux travailleurs de ne travailler que quatre jours par semaine. L'essai a été salué comme un succès et environ 61 entreprises britanniques et plus de 3 300 employés ont adhéré au programme.

ADVERTISEMENT

En 2022, l'Espagne a annoncé que le gouvernement avait accepté de lancer un modeste programme pilote de semaine de travail de quatre jours. Les travailleurs qui participeront à ce programme verront leur semaine de travail réduite d'au moins une demi-journée sans réduction de salaire.

ADVERTISEMENT

Au Japon, de grandes entreprises ont également envisagé une semaine de travail de quatre jours. Le gouvernement japonais a en effet annoncé en 2021 un plan visant à instaurer un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée dans l'ensemble du pays.

Cette mesure a même été adoptée par Microsoft en 2019, qui a proposé à ses employés des week-ends de trois jours pendant un mois. Le résultat a été une augmentation de la productivité de 40 % et un travail plus efficace de la part des employés.

L'Écosse est également l'un des pays qui cherchent à adopter la semaine de travail de quatre jours. Un essai gouvernemental devrait débuter en 2023, au cours duquel les travailleurs verront leurs heures réduites de 20 %, mais ne subiront aucune perte de rémunération.

ADVERTISEMENT

Certaines entreprises écossaises, comme le groupe UPAC, basé à Glasgow, ont déjà commencé à le faire.

Traduit par Aurore Mondah

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Compter Pour Toutes: Données fiables sur les violences sexuelles en Afrique de l'Ouest (Opinion du contributeur)

Compter Pour Toutes: Données fiables sur les violences sexuelles en Afrique de l'Ouest (Opinion du contributeur)

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Adebayor lâche une bombe : Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire

Adebayor lâche une bombe : "Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire"

ADVERTISEMENT