Coupe du Monde 2022 : L'épée de Damoclès qui pèse sur le joueur équatorien Byron Castillo

La Coupe Du Monde de Football 2022, c'est pour bientôt. À 6 mois de cette grande compétition, un nouveau scandale entache la réputation d'un pays participant. Si l'affaire est avérée, l'équipe concernée pourrait être retirée de la compétition par la FIFA.

Byron Castillo joueur équatorien ou colombien ? /EFE

C'est la sélection de l'Équateur qui est pointé du doigt dans l'affaire dévoilée par la fédération chilienne de football. En effet, la Chili, auteur de la plainte a saisi la FIFA pour contester la nationalité d’un joueur équatorien. La plainte a été déposée pour "usage d’un acte de naissance falsifié, fausse déclaration d’âge et fausse nationalité" de Byron Castillo. Selon la fédération chilienne, "il existe d’innombrables preuves que le joueur est né en Colombie, dans la ville de Tumaco le 25 juillet 1995 et non le 10 novembre 1998 dans la ville équatorienne de Playas". Avec ce recours, le Chili espère que l’Équateur sera sanctionné et qu’il pourra disputer la Coupe du monde à sa place.

Le Chili avait fait match nul 0-0 en Équateur le 5 septembre 2021 puis avait été battu à domicile 2-0 le 17 novembre 2021. Dans le groupe Amérique du sud, le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay et l’Équateur se sont qualifiés directement pour le Mondial 2022 (21 novembre-18 décembre), et le Pérou, 5e, devra disputer un repêchage.

Selon Ouest France, la fédération équatorienne de football (FEF) a rejeté ces accusations, assurant dans un communiqué que Byron Castillo est "dûment enregistré auprès de l’autorité légale compétente et possède tous les documents nationaux en règle".

Le défenseur latéral, qui joue actuellement pour le club équatorien du Barcelona Guayaquil et a joué huit matches lors de ces éliminatoires, "est un citoyen équatorien à toutes fins légales" , a-t-elle souligné.

Pourtant, selon la Fédération chilienne, les enquêtes menées en Équateur, dont un rapport du Bureau national de l’état civil, la plus haute autorité en la matière dans ce pays, ont révélé l’existence d’incohérences dans l’acte de naissance présenté par le joueur.

Dans le cas où il serait prouvé que Byron Castillo a falsifié des documents et est en réalité colombien, la Fédération équatorienne de football demanderait à la FIFA de ne sanctionner que le joueur et non la Fédération elle-même, excluant l'équipe équatorienne de la Coupe du monde Qatar 2022, comme demandé par le Chili.

"S'il s'avère que le joueur a falsifié des documents, la FIFA devrait le sanctionner, pas la Fédération, car dans ce cas la FEF serait également victime. C'est différent de ce qui s'est passé avec la Bolivie, qui a enregistré Nelson Cabrera dans un faux, sans respecter les protocoles", a déclaré l'avocat externe de la Fédération équatorienne de football, Celso Vazconez, dans une interview à El Mercurio.

Si le recours est accepté, la suite de l'enquête tranchera entre les 2 parties.

ARTICLES SUGGÉRÉS

Jonathan Morrison, de plus en plus sage ?

Jonathan Morrison, de plus en plus sage ?

Tatouage, piercing, chaîne de pieds… Est-ce des signes d'une vie de débauche ?

Tatouage, piercing, chaîne de pieds… Est-ce des signes d'une vie de débauche ?

Découvrez 5 théories scientifiques négrophobes

Découvrez 5 théories scientifiques négrophobes

Chelsea legend Didier Drogba salutes Mikel Obi on retirement

Chelsea legend Didier Drogba salutes Mikel Obi on retirement

Toutes les fois où les ivoiriens ont pris le parti de Didier Drogba

Toutes les fois où les ivoiriens ont pris le parti de Didier Drogba

Top 5 des présidents africains les plus diplômés

Top 5 des présidents africains les plus diplômés

5 films afro-américains qui vont sûrement vous révolter

5 films afro-américains qui vont sûrement vous révolter

Sans carte CMU, vous ne pourrez bientôt plus retirer votre permis de conduire

Sans carte CMU, vous ne pourrez bientôt plus retirer votre permis de conduire

Le garba est-il vraiment un plat ivoirien ?

Le garba est-il vraiment un plat ivoirien ?