5 engins révolutionnaires inventés par des enfants en Afrique

La capacité d’innovation de l’Afrique est mise en évidence par la pléthore de savants africains de la diaspora qui font d'énormes progrès dans leur domaine respectif. Malgré le manque de financement, découvrez 5 engins révolutionnaires inventés par des enfants en Afrique.

Station radio Kevin Doe/AfroNantais
ADVERTISEMENT

L'histoire se déroule au Malawi où un jeune garçon, William Kamkwamba, de la ville de Wimbe construit une éolienne pour alimenter plusieurs appareils électriques dans la maison de sa famille. Il a construit l’éolienne en n’utilisant que des gommiers bleus, des pièces de vélo et des matériaux collectés dans un parc à ferraille local. Son histoire a inspiré un film mettant en vedette l’acteur hollywoodien Chiwetel Ejiofor.

4 jeunes filles nigérianes du nom de Duro-Aina Adebola, Akindele Abiola, Faleke Oluwatoyin et BelloEniola, ont inventé un générateur d’urine, qui pouvait fournir jusqu’à 6 heures d’électricité lorsqu’il était alimenté par un litre d’urine. Même si l'invention n'est pas plébiscitée par la science, elle a le mérite de résoudre 2 problèmes : l’élimination des déchets et la fourniture d’une source d’énergie alternative.

Kelvin Doe est un ingénieur sierra-léonais autodidacte. Il a utilisé à l’âge de 13 ans de la ferraille, des pièces électriques et d’autres articles qu’il a trouvé pour créer des générateurs électriques pour sa communauté. À 15 ans, il a créé sa propre station de radio qu’il a utilisée pour diffuser les nouvelles et la musique dans son village sous le nom de D.J focus.

Gerald Odo, ce jeune Nigérian à l’âge de 15 ans a commencé à expérimenter la puissance de l’hydraulique. Peu de temps après, il a conçu sa propre gamme de jouets à la ferraille, en utilisant la technologie hydraulique pour les faire bouger. Il a utilisé du contreplaqué peint, des seringues, de l’eau, du fil de fer, de petits tubes et une batterie de moto pour alimenter ses inventions. Parmi ses collections figuraient un camion à benne basculante, une excavatrice et un hélicoptère.

Le jeune ingénieur nigérian, Michael Ukoma s'est donné pour mission de trouver une solution au problème de chaleur dans les communautés locales au Nigeria, en raison du mauvais état de l’électricité au Nigeria. En 2016, il a inventé un ventilateur à piles qui, lorsqu’il est complètement chargé, peut durer jusqu’à dix-neuf heures. Il l’a appelé le ventilateur à vent bleu. Pour sa réalisation, il a utilisé de l’aluminium, des fils et de vieux cartons. Son objectif était de rendre le produit abordable.

ADVERTISEMENT

ARTICLES SUGGÉRÉS

Qui est Gabrielle Lemaire, la compagne de Didier Drogba ?

Qui est Gabrielle Lemaire, la compagne de Didier Drogba ?

Championnat local : Lys Sassandra marque l'histoire dans un match nul avec l'Asec Mimosa

Championnat local : Lys Sassandra marque l'histoire dans un match nul avec l'Asec Mimosa

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Qui est Le Phoulosophe dans la vraie vie ?

Qui est Le Phoulosophe dans la vraie vie ?

Céline Dion obligée de se retirer de la scène à cause d'une maladie très rare

Céline Dion obligée de se retirer de la scène à cause d'une maladie très rare

5 conseils pour faire vos achats en ligne en toute sécurité

5 conseils pour faire vos achats en ligne en toute sécurité

Comment Soprano a-t-il retrouvé son fils né sous X des années après ?

Comment Soprano a-t-il retrouvé son fils né sous X des années après ?

Les artistes Zouglou qui ont marqué l'année 2022 [Pulse Picks]

Les artistes Zouglou qui ont marqué l'année 2022 [Pulse Picks]

Pourquoi les stars ivoiriennes paient tout en cash ? [Opinion du contributeur]

Pourquoi les stars ivoiriennes paient tout en cash ? [Opinion du contributeur]

ADVERTISEMENT