ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Bientôt, une autoroute de 1028 kilomètres reliera Abidjan à Lagos

Cinq pays d'Afrique de l'Ouest ont un projet commun : celui de construire une autoroute reliant ces pays. Il s'agit de la Côte d'Ivoire, du Ghana, du Togo, du Benin et du Nigeria. Cette autoroute sera longue de 1028 kilomètres et reliera Abidjan à Lagos.

Une autoroute

Le projet d'autoroute Abidjan-Lagos a été discuté lors d’un boardroom (salles de transactions) de l’African Investment Forum qui s’est déroulé le 16 mars 2022. La voie commencera à Abidjan, en passant par Accra, puis Lomé, Cotonou et enfin Lagos.

Les études pour la mise en œuvre de ladite autoroute ont coûté 43 millions de dollars. En ce qui concerne le financement des travaux, il est estimé à 15 milliards de dollars. À ce jour, près de 15,6 milliards de dollars d’intérêt d’investissement ont été obtenus pour la construction de l’autoroute et sera exécutée sur une période de 4 à 6 ans.

ADVERTISEMENT

Le corridor partira de Bingerville, dans la banlieue Est d’Abidjan, pour se terminer à Mile 2 (Eric Moore) à Lagos.

Selon un communiqué de la BAD, "trois tronçons sont prévues pour la construction de cette autoroute à deux et trois voies. Il s'agit des axes Abidjan (Côte d'Ivoire) - Takoradi (Ghana), long de 295 km, de Takoradi (Ghana) - Akanu (Ghana), 466 km, Noépé (Togo) - Cotonou (Benin) - Lagos (Nigeria), de longueur 320 km. Et au total huit postes frontières seront construits le long du corridor".

Pour le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, cette autoroute représente près de 75% des échanges de la CEDEAO, constituant ainsi l’un des axes économiques les plus importants de ces cinquante dernières années.

ADVERTISEMENT

Cette autoroute est un tronçon de la côtière transfrontalière Dakar - Abidjan - Lagos. Elle aura donc un impact direct sur 14 des 16 pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, et Togo). Ainsi, elle offrira un accès maritime aux pays enclavés, dynamisera le transport, contribuera à stimuler la croissance, le commerce et les investissements dans la région et facilitera la mise en œuvre effective de la Zlecaf.

Pour la bonne marche de ce projet d'envergure, plusieurs réunions préparatoires se font. Après 17 réunions, une 18ème réunion est prévue du 14 au 16 mars 2023 à Abidjan en vue d'évaluer et de proposer des solutions pratiques pour accélérer la mise en œuvre du projet de l'autoroute du corridor Abidjan-Lagos.

Il faut aussi noter que le Secrétariat en charge de gérer le projet de l’Autoroute Abidjan-Lagos va s’installer à Abidjan.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Compter Pour Toutes: Données fiables sur les violences sexuelles en Afrique de l'Ouest (Opinion du contributeur)

Compter Pour Toutes: Données fiables sur les violences sexuelles en Afrique de l'Ouest (Opinion du contributeur)

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Adebayor lâche une bombe : Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire

Adebayor lâche une bombe : "Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire"

ADVERTISEMENT