ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Combien l'État ivoirien perd t-il quand vous êtes coincés dans les embouteillages ?

Au vu des nombreux chantiers routiers menés par le gouvernement ivoirien, il ne fait aucun doute que la mobilité urbaine est une des priorités de l'État. Et pour cause, chaque heure perdue dans le transport par un employé a des repercussions sur les caisses publiques.

Embouteillages à Abidjan - Abidjan.net

C'est lors des Journées de la mobilité urbaine organisées au Radisson Blu Hôtel à Port-Bouët le 8 novembre dernier que le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly a partagé des statistiques. En effet, les populations abidjanaises perdraient en moyenne 3 heures dans le transport par jour. Des heures lors desquelles ils sont dans l'incapacité de travailler et de produire de la valeur. Sur le plan économique, ce serait entre 1200 et 1600 milliards de FCFA, soit 5% du PIB qui sont perdus.

« En 2021, les populations abidjanaises ont effectué en moyenne 15 millions de déplacements par jour. La moitié de ces déplacements, soit 50 %, s’effectuait à pieds. Les transports publics, taxi collectif, minibus, bateau et taxi compteur assurent 40% et les autres 10% étaient aux mains des voitures particulières », a fait savoir le directeur général de l’Autorité de la mobilité urbaine du grand Abidjan (Amuga), Romain Kouakou, rapporte FratMat.

ADVERTISEMENT

Le ministre Adama Coulibaly a d'ailleurs laissé entendre qu'à Abidjan, les ménages consacrent 30 % de leurs budgets au transport soit en moyenne, 1025 FCfa par jour.

De 2014 à 2021, la population du grand Abidjan est passé de 4,7 millions à 6,3 millions. Pour cette population de plus en plus grandissante, il faut faire les aménagements adéquats.

Le gouvernement ivoirien investit et conduit de grands chantiers. Notamment le 4e pont qui reliera les communes de Yopougon, Attécoubé et Adjamé sur une longueur totale de 7,2 km et évalué à 110 milliards de FCFA. Un cinquième pont qui coûtera 105 milliards de FCFA est en construction et reliera la commune résidentielle de Cocody au quartier administratif et d’affaires du Plateau. Sans oublier les travaux du rond-point Akwaba qui vont coûter 158 milliards de FCFA.

Face à la croissance galopante de la démographie et du parc automobile ivoirien, ces travaux sont nécessaires pour réduire la fréquence des accidents et des embouteillages qui sont au final coûteux en pertes d'argent, de temps et de vies humaines.

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Un film inspiré par 'Les Frasques d'Ebinto' bientôt à l'écran

Un film inspiré par 'Les Frasques d'Ebinto' bientôt à l'écran

Insolite : à 58 ans, cette ancienne star du Barça va rechausser les crampons

Insolite : à 58 ans, cette ancienne star du Barça va rechausser les crampons

Les Africaines plus exposées à la mortalité pendant la grossesse (ONU)

Les Africaines plus exposées à la mortalité pendant la grossesse (ONU)

6 festivals traditionnels à voir absolument si vous êtes en Côte d'Ivoire

6 festivals traditionnels à voir absolument si vous êtes en Côte d'Ivoire

Culture : dans l’industrie nigériane du cinéma, le film d’horreur est culte

Culture : dans l’industrie nigériane du cinéma, le film d’horreur est culte

Programmation artistique du FEMUA 16 : Une célébration musicale africaine

Programmation artistique du FEMUA 16 : Une célébration musicale africaine

Accusations de diffamation en ligne : Observateur Ébène convoqué par la justice

Accusations de diffamation en ligne : Observateur Ébène convoqué par la justice

Le Mali recevra du gasoil du Niger pour améliorer leur fourniture d'électricité

Le Mali recevra du gasoil du Niger pour améliorer leur fourniture d'électricité

Psychologie : comprendre la somniphobie

Psychologie : comprendre la somniphobie

ADVERTISEMENT