ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

La Côte d'Ivoire est le 20e pays africain le mieux préparé à l’adoption de l’intelligence artificielle

Oxford Insights a dévoilé le classement des pays africains les mieux préparés à l’adoption de l’intelligence artificielle.

Fatim Cissé, première ivoirienne diplômée en intelligence artificielle

Le score moyen de l’Afrique du Nord s’élève à 38,59 points sur une échelle de 100 points contre 29,38 points pour l’Afrique subsaharienne. Les deux régions se situent en dessous du score moyen mondial qui s’élève à 44,61 points.

L’Île Maurice arrive en tête de l’édition 2022 du classement des pays africains les mieux préparés à une adoption à large échelle de l’intelligence artificielle (IA) dans le secteur public, selon un rapport publié par Oxford Insights, un cabinet de conseil britannique spécialisé dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la transformation digitale. Avec un score 53,38 points sur une échelle de 100 points, cet État insulaire de l'océan Indien occupe le 57è rang à l’échelle mondiale dans le classement.

Le « Government AI Readiness Index 2022 » classe 181 pays en se basant sur 39 indicateurs répartis sur trois grands piliers : « Gouvernement » ; « Secteur technologique » et « Données & infrastructures ».

L’Egypte (65è rang mondial) occupe la deuxième position à l’échelle africaine, devant l’Afrique du Sud, la Tunisie, le Maroc, le Kenya, le Rwanda, les Seychelles et Nigeria. Le Botswana ferme le Top 10 africain (voir le classement complet des 52 pays africains étudiés ci-dessous).

ADVERTISEMENT

L’Île Maurice et l’Egypte doivent leur classement à leurs bons scores dans le pilier « Gouvernement » qui comprend notamment les critères de l’existence d’une vision nationale de l’IA, du développement des services en ligne, de l’existence de lois sur la protection des données et de la vie privée et de la mise en place de stratégies de cybersécurité.

L’Afrique du Sud, la Tunisie et le Maroc, le Kenya, les Seychelles, le Botswana et le Nigeria réalisent, quant à eux, leurs meilleurs scores dans le pilier « Données & infrastructures » qui englobe, entre autres, les critères de l’état des infrastructures des télécommunications, le nombre de fournisseurs de services de cloud computing, la qualité de l’accès à Internet haut débit, le coût d’accès à Internet et la disponibilité de données gouvernementales ouvertes.

Aucun pays africain n’obtient en revanche de bons scores (supérieur ou égal à 50 points sur une échelle de 100) dans le pilier « Secteur technologique » qui comprend notamment les critères du nombre d’unicornes, des dépenses publiques dans le domaine des logiciels, du nombre de diplômés dans les filières STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques), des dépenses dans la recherche & développement, du niveau des compétences numériques et de la qualité de l’enseignement supérieur dans le domaine de l’ingénierie et des technologies.

Le score moyen de l’Afrique du Nord s’élève à 38,59 points contre 29,38 points pour l’Afrique subsaharienne. Les scores des deux régions se situent ainsi en dessous du score moyen mondial qui s’élève à 44,61 points.

Le rapport révèle par ailleurs que les pays à revenu élevé dotés de stratégies et d’investissements solides en matière d’IA ont raflé les dix premières places du classement mondial. Avec un score de 85,72 points, les États-Unis arrivent en tête de ce classement devant Singapour, le Royaume-Uni, la Finlande, le Canada, la Corée du Sud, la France, l’Australie, le Japon et les Pays-Bas.

ADVERTISEMENT

Oxford Insights souligne dans ce cadre que les pays d’Europe de l’Ouest occupent pour la première fois depuis le lancement de l’indice « Government AI Readiness Index » en 2017 moins de la moitié des dix premiers rangs étant donné que trois pays d’Asie de l’Est figurent désormais dans le Top 10 mondial.

1- Île Maurice (57è à l’échelle mondiale)

2-Egypte (65è)

3-Afrique du Sud (68è)

ADVERTISEMENT

4- Tunisie (70è)

5-Maroc (87è)

6-Kenya (90è)

7-Rwanda (93è)

8-Seychelles (94è)

ADVERTISEMENT

9-Nigeria (97è)

10-Botswana (98è)

11-Ghana (104è)

12-Bénin (108è)

13-Algérie (111è)

ADVERTISEMENT

14-Namibie (115è)

15-Sénégal (116è)

16-Cap-Vert (118è)

17-Ouganda (123è)

18-Tanzanie (125è)

ADVERTISEMENT

19-Gabon (127è)

20-Côte d’Ivoire (136è)

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Une nuit au musée : Les ivoiriens ont été autorisés à visiter le musée des civilisations la nuit

Une nuit au musée : Les ivoiriens ont été autorisés à visiter le musée des civilisations la nuit

Faé Emerse choisit Sébastien Haller pour la finale contre le Real Madrid

Faé Emerse choisit Sébastien Haller pour la finale contre le Real Madrid

Le Burkina Faso prolonge la transition militaire de 5 années

Le Burkina Faso prolonge la transition militaire de 5 années

La FIF refuse la demande de tournée du trophée de la CAN 2023 faite par le PPA-CI

La FIF refuse la demande de tournée du trophée de la CAN 2023 faite par le PPA-CI

Qualification J.O Paris : Dernière chance pour l'équipe de basket-ball ivoirienne à San Juan

Qualification J.O Paris : Dernière chance pour l'équipe de basket-ball ivoirienne à San Juan

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Emerse Faé fait appel à 5 nouveaux commandos : voici les nouveaux joueurs de la sélection

Emerse Faé fait appel à 5 nouveaux commandos : voici les nouveaux joueurs de la sélection

Éléphants de Côte d'Ivoire : La toute première liste officielle du coach Fae Emerse

Éléphants de Côte d'Ivoire : La toute première liste officielle du coach Fae Emerse

ADVERTISEMENT