ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

À la Découverte de l'île aux serpents, cet endroit mystérieux de Yopougon

Dans les eaux troubles de la lagune Ebrié, au cœur de la région côtière de la Côte d'Ivoire, se trouve un lieu enveloppé de mystère. Connue sous les noms de "l'île aux serpents" ou "l'île 58", cette île se niche paisiblement à Songon Park. Il n'est pas ouvert au tourisme en raison de son caractère mystérieux.

l'île e aux serpents à Yopougon/Nader Fakhry

Selon des informations provenant d'un document datant de 1963, extrait des recherches du professeur J. Doucet intitulées "Les Serpents de la République de Côte d’Ivoire", réalisées pour l'ORSTOM (Office de la Recherche Scientifique et Technique Outre-Mer), les serpents qui dansent au son des flûtes, existent en Côte d'Ivoire.

"Ce serpent est le Naja Laurenti de Côte d’Ivoire, communément appelé Naja en Inde. Vous savez le serpent qui danse aux ultrasons des flûtes. Oui oui il y a en Côte d’Ivoire", lit-on dans le document.

Pendant les années 1959 à 1963, le professeur Doucet, après avoir capturé un grand nombre de serpents, s'est mis en quête d'un endroit sécurisé pour les relâcher, afin d'éviter tout danger pour la population en pleine croissance.

ADVERTISEMENT

À cette époque, l'ORSTOM était basé le long de l'actuelle route de Dabou, à Adiopodoumé, désormais siège du CNRA. C'est alors que le professeur Doucet a eu l'idée de transférer ses reptiles sur l'une des îles de l'archipel d'Abidjan, située à proximité du centre de recherche. Ainsi naquit "l'île aux serpents", nichée dans la lagune Ebrié près de Songon, servant pendant une décennie d'herpétarium spécialisé dans l'élevage de diverses espèces de serpents venimeux.

Cependant, l'intention initiale du professeur n'était pas de confiner ces créatures dangereuses sur l'île à des fins lucratives, mais plutôt à des fins de recherche scientifique. En effet, le venin de certaines espèces de serpents, comme le Naja, est précieux et utilisé dans la fabrication de sérums antivenimeux, une ressource cruciale pour le traitement des piqûres venimeuses.

La question est de savoir si ces serpents dangereux se sont reproduits indéfiniment ou s'ils se sont entre-dévorés. Ce qui est certain, c'est que des dizaines d'entre eux ont été transférés sur l'île, incitant à la prudence pour quiconque envisage de s'y aventurer.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Emerse Faé fait appel à 5 nouveaux commandos : voici les nouveaux joueurs de la sélection

Emerse Faé fait appel à 5 nouveaux commandos : voici les nouveaux joueurs de la sélection

Éléphants de Côte d'Ivoire : La toute première liste officielle du coach Fae Emerse

Éléphants de Côte d'Ivoire : La toute première liste officielle du coach Fae Emerse

Voici les nouvelles innovations de GPT-4o, un pas de plus pour l'intelligence artificielle

Voici les nouvelles innovations de GPT-4o, un pas de plus pour l'intelligence artificielle

Pays africains ayant le plus grand nombre de sous-marins en 2024

Pays africains ayant le plus grand nombre de sous-marins en 2024

Voici toute l'histoire concernant la discorde entre dj Kedjevara et MC One

Voici toute l'histoire concernant la discorde entre dj Kedjevara et MC One

Travaux de construction d'un pont à Port-Bouët dans le cadre de la ligne 1 du métro

Travaux de construction d'un pont à Port-Bouët dans le cadre de la ligne 1 du métro

Jeux Olympiques de Paris : La Côte d'Ivoire part au combat avec un minimum de 14 Athlètes

Jeux Olympiques de Paris : La Côte d'Ivoire part au combat avec un minimum de 14 Athlètes

Egypte : un bus finit sa course dans le Nil, au moins 10 morts !

Egypte : un bus finit sa course dans le Nil, au moins 10 morts !

ADVERTISEMENT