ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

La liste de la dot chez ces cinq ethnies en Côte d'Ivoire

La Côte d'Ivoire est un pays multi culturel avec une diversité d'ethnies. Ainsi, chaque ethnie a ses propres coutumes, traditions et pratiques sociales, et l'une de ces pratiques les plus emblématiques est la dot. C'est une partie intégrante des mariages en Côte d'Ivoire, et elle revêt une grande importance dans la vie des communautés. Voici la liste de la dot chez cinq ethnies ivoiriennes : les Bétés, les Malinkés, les Baoulés, les Sénoufos et les Gouros.

Mariage traditionnel

Les Baoulés, établis dans la région centrale de la Côte d'Ivoire, ont une liste de dot qui reflète leur attachement à la tradition et à la culture. La dot baoulé inclut souvent de la liqueur, du sel, des bijoux et d'autres éléments symboliques. Les bijoux sont particulièrement importants, car ils représentent la splendeur et la prestance de son peuple. On note majoritairement (cela diffère selon les tribus et les régions) :

  • 6 bouteilles de Liqueur ;
  • Un gros drap pour la mère de la fiancée ;
  • Des complets de pagnes, des sandales, des bijoux pour la fiancée (la valeur varie de l'intérêt de la fiancée pour l'homme) ;
  • 60 000 FCFA pour la fiancée ;
  • 80 000 FCFA pour aider les beaux-parents à recevoir les invités ;
  • Du sel.
ADVERTISEMENT

La dot n'est pas remboursable.

Les Sénoufos, vivant principalement dans le nord-ouest de la Côte d'Ivoire, ont une dot qui comporte des éléments tels que des bovins, des céréales, des tissus traditionnels... La dot chez les Sénoufos est considérée comme une manière de tisser des liens entre les familles et de maintenir la cohésion sociale. On donne donc à la famille de la mariée :

  • Une grosse cuvette (tassakpôh) d'environ 50 Kg de riz ;
  • 50 Kg de maïs,
  • 25 à 30 Kg d'arachide ;
  • 25 à 30 Kg de pistaches ;
  • 12 ignames dont 6 ignames au beau père et les 6 autres à l'oncle maternel de la fiancée ;
  • 2 complet de pagne + minimum 2.000 frs pour la couture de chaque pagne ;
  • Une paire de chaussure ;
  • La pommade et du savon.
ADVERTISEMENT

Les Bétés sont l'une des principales ethnies de la Côte d'Ivoire, concentrés dans la région de l'Ouest. Traditionnellement, le mariage se faisait par rapt*. Avec l'évolution du monde, cette pratique a cessé. La dot est payée par le père de la mariée. Elle est composée d'une somme d'argent et de dons en nature négociés par les deux parties. La liste tient compte des qualités propres à celle-ci, entre autre sa beauté, son courage au travail, le nombre de ses prétendants, mais aussi, le niveau social de ses parents, des besoins de sa fille… C'est donc aléatoire d'une famille à une autre.

Il faut noter que dans la plupart des cas, l’argent provient de la dot payée pour le mariage d’une des sœurs du jeune homme. Dans ce cas, la jeune mariée devient la protégée de cette sœur. En terme de protection, il s’agit d’une véritable soumission qu’elle doit à sa marraine.

ADVERTISEMENT

Chez les Malinkés, présents dans le nord de la Côte d'Ivoire, lors de la dot, on enroule dans un pagne blanc deux tranches de cola (une rouge et une blanche) représentant les deux fiancés, on pose les mains dessus et on fait des incantations; le mariage est ainsi rendu indissoluble, il ne pourra être rompu qu’avec l’accord des deux parties en présence.

Les Gouros, une ethnie du Centre-Ouest de la Côte d'Ivoire, ont une liste de dot qui comprend généralement :

  • Un ou plusieurs bouteilles de liqueur ;
  • Un sac de sel ;
  • Un pagne "Kaman' Djê" (pagne traditionnel Gouro) qui signifie en gouro "prenez-en soin" ou "valorisez-le" pour le Père ;
  • Un pagne KAMAN’ DJÊ pour la mariée ;
  • 4 complets de pagnes (dont 2 obligatoirement hollandais) pour la mariée ;
  • Un complet de pagne pour les tantes de la mariée ;
  • Une somme de 10.000 francs pour la couture du pagne des tantes ;
  • 2 complet de pagne Hollandais pour la mère ;
  • Une somme de 10.000 pour la couture du pagne de la mère de la mariée ;
  • Un casier de bière ;
  • Une somme d'au moins 100 000 FCFA pour la dot. Mais la dot peut varier selon les moyens du marié.
ADVERTISEMENT

Les éléments de la dot, aujourd'hui ne sont pas fixes. Tout dépendra de la famille.

le mariage se faisait par rapt* : par enlèvement

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur
ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Première opération de la brigade de lutte contre le désordre urbain à Abobo

Première opération de la brigade de lutte contre le désordre urbain à Abobo

J0 2024 : les résultats complets de la première journée

J0 2024 : les résultats complets de la première journée

Les faux complots d'Houphouët Boigny : Une histoire d'injustice et de manipulation

Les faux complots d'Houphouët Boigny : Une histoire d'injustice et de manipulation

Sounkamba Sylla conteste l'interdiction du voile aux Jeux Olympiques de Paris 2024

Sounkamba Sylla conteste l'interdiction du voile aux Jeux Olympiques de Paris 2024

Class, Absa Faye au max de l’élégance !

Class, Absa Faye au max de l’élégance !

400 000 femmes ivoiriennes soutenues par le FAFCI grâce à un fonds de 80 Milliards de FCFA

400 000 femmes ivoiriennes soutenues par le FAFCI grâce à un fonds de 80 Milliards de FCFA

Voici quelques chiffres sur les initiatives sociales du gouvernement ivoirien

Voici quelques chiffres sur les initiatives sociales du gouvernement ivoirien

Finale du Moov Startup Challenge 3e édition : Pharmanimal remporte le grand prix

Finale du Moov Startup Challenge 3e édition : Pharmanimal remporte le grand prix

J.O 2024 : Tidjane Thiam est l'unique membre ivoirien au Comité International Olympique

J.O 2024 : Tidjane Thiam est l'unique membre ivoirien au Comité International Olympique

ADVERTISEMENT