ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Après avoir accusé un chauffeur de Yango, la cliente dément ses dires

Dans une série de rebondissements surprenants, une utilisatrice de la plateforme de transport Yango a récemment fait volte-face après avoir accusé publiquement un chauffeur de comportement inapproprié. Elle s'est excusée dans une autre vidéo. Retour sur cette histoire qui a alimenté les discussions des ivoiriens pendant ce week-end.

Une cliente accuse un chauffeur de Yango

Tout commence lorsque le samedi 2 décembre 2023, à 14h le chauffeur de Yango accepte une course pour le quartier situé derrière le commissariat du 35 ème arrondissement. Sa cliente et lui, pour problèmes d'incompréhension finissent par se disputer.

"Elle me dit pourquoi je crie sur elle comme ça, qui suis-je pour le faire ? Heureusement qu'un autre client montait là où elle descendait. En descendant de la voiture, elle a qualifié ma voiture de sale voiture. Je me suis énervé parce que je ne peux pas admettre cela. Après plusieurs minutes de discussions, le nouveau client et moi sommes partis", explique le chauffeur de Yango.

ADVERTISEMENT

Pendant la course, il reçoit l'appel d'une supposée grande sœur qui lui crie dessus en répétant ses propos : "tu menaces ma fille avec un couteau pourquoi ?". Il lui explique qu'il n'a jamais été question de couteau avec corroboration du client témoin.

Quelques heures plus tard, ses amis lui envoient des vidéos l'accusant d'avoir tenté d'agresser une cliente. Une vidéo qui a été partagée comme de petits pains sur les réseaux sociaux.

Il a donc tenu par la suite à rétablir la vérité à travers une vidéo en précisant son parcours universitaire et ses études en droit.

La cliente a finalement fait une vidéo d'excuse en mentionnant qu'elle était animée par un esprit de vengeance, une situation qui l'a poussé à poser cet acte.

ADVERTISEMENT

Si le chauffeur de Yango n'a pas affirmé vouloir déposer une plainte, les internautes crient à la répression de cette action pour servir d'exemples dans ces temps déjà critiques. En effet, plusieurs chauffeurs de Yango sont accusés de violences et agressions sur les clientes.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Bilan des interventions du GSPM suite aux pluies diluviennes de juin 2024

Bilan des interventions du GSPM suite aux pluies diluviennes de juin 2024

Le concept 'notre futur', ces débats d'idées organisés entre l'Europe et les pays africains

Le concept 'notre futur', ces débats d'idées organisés entre l'Europe et les pays africains

Voici des conseils d'usage pour se protéger de ces pluies diluviennes

Voici des conseils d'usage pour se protéger de ces pluies diluviennes

Abidjan sous les eaux : Les quartiers inondés après de fortes pluies

Abidjan sous les eaux : Les quartiers inondés après de fortes pluies

La FEMAFOOT met fin à la collaboration avec Éric Sekou Chelle

La FEMAFOOT met fin à la collaboration avec Éric Sekou Chelle

Pour la fête des pères, les Pulsers partagent le cadeau de leur rêve

Pour la fête des pères, les Pulsers partagent le cadeau de leur rêve

10 pays africains avec les passeports les plus puissants à mi-parcours 2024

10 pays africains avec les passeports les plus puissants à mi-parcours 2024

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Visa Schengen : les demandeurs africains perdent des millions d'Euros en 2023

Visa Schengen : les demandeurs africains perdent des millions d'Euros en 2023

ADVERTISEMENT