ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

La police nationale s'investit dans la lutte contre la drogue 'Kadhafi' : un bilan encourageant

Depuis la publication d'une vidéo montrant des jeunes sous l'emprise de la drogue dite "Kadhafi", la police nationale a pris ce combat à bras le corps. En effet, la Direction Générale de la police nationale a récemment annoncé une importante saisie de produits pharmaceutiques de qualité inférieure et falsifiés (MQIF), ainsi que de Tramadol. Cette action fait suite à l'évaluation des résultats de l'opération de lutte contre le phénomène Kadhafi.

faux médicaments et drogue (image d'illustration)

Le mercredi 6 septembre dernier, la Direction de la Police nationale chargée des stupéfiants et des drogues (DPSD) a lancé une opération visant à démanteler des réseaux de vente de produits interdits dans toutes les communes d'Abidjan. Lors de cette opération, elle a annoncé la saisie de 5 tonnes de produits pharmaceutiques, notamment du Tramadol, des drogues artisanales et des boissons alcoolisées contrefaites.

En outre, le mardi 19 septembre et le jeudi 22 septembre 2023, les forces de l'ordre, sous le commandement du Commandant Youssouf Kouyaté du commissariat du 3ème arrondissement, ont également effectué des saisies significatives. Elles ont récupéré respectivement "175 boîtes de MQIF, 350 plaquettes de comprimés, 42 flacons de sirops, 60 petites boîtes de comprimés, 500 gélules oxytétracycline communément appelées "Tout paille", et 75 seringues". De plus, elles ont saisi "234 plaquettes de comprimés, 30 sachets de liqueur frelatée et 10 bouteilles de liqueur frelatée".

Le bilan complet de la saisie est de 98,383 tonnes de médicaments de qualité inférieure et falsifiés (MQIF) et de 34,77 kg de Tramadol.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ADVERTISEMENT