Virus de Marburg : le Ghana confirme les premiers cas

Le virus de Marburg, virus très infectieux et mortel, compris dans la même famille que le virus Ebola a déjà fait des victimes chez le voisin direct de la Côte d'Ivoire : Le Ghana.

Une personne éternuant/Futura Science

Au nombre de deux, ces victimes sont décédées récemment à l’hôpital dans la région d’Ashanti, dans le sud du pays. En début de mois, leurs échantillons sont revenus positifs et ont été vérifiés par un laboratoire au Sénégal. Les responsables de la santé du Ghana ont mis en quarantaine 98 personnes en tant que cas de contact suspects.

Il y a deux semaines, deux patients ont été admis dans un hôpital du district de la région d'Ashanti (sud). Les symptômes présentés étaient : la fièvre, des courbatures, de la diarrhée et du sang dans les selles. Au départ, les médecins leur avaient diagnostiqués, une gastro-entérite aiguë. Mais, après le décès de la première patiente, suivie 48 heures de près par la seconde, les choses se sont mises en place plus vite.

Franklin Asiedu Bekoe, directeur de la Santé publique du service de santé du Ghana, au cours d’une conférence en ligne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), cette semaine disait que les efforts du gouvernement ghanéen étaient intensifiés pour empêchement la propagation de l'épidémie.

Quant à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), elle a réagi sur la réponse rapide de ce pays d'Afrique de l'ouest.

Le Dr Matshidiso Moeti, directrice de l’OMS pour l’Afrique, explique que : "C’est une bonne chose parce que sans une action immédiate et décisive, Marburg peut facilement devenir incontrôlable".

Ce qu'il faut craindre, c'est qu'aucun traitement n’existe encore pour Marburg. Mais, les médecins disent que boire beaucoup d’eau améliore les chances de survie d’un patient.

Ce virus est transmis aux êtres humains par les chauves-souris frugivores et se propage entre les humains par la transmission de fluides corporels. Il s’agit d’une maladie grave, parfois mortelle, avec des symptômes comme les maux de tête, la fièvre, les douleurs musculaires, les vomissements de sang et les saignements. Les experts en santé avertissent les populations de se tenir à l’écart des grottes et de bien cuire tous les produits à base de viande avant de les consommer.

Ce n'est pas la première fois que ce virus est identifié en Afrique de l’Ouest. Il y avait déjà eu un cas confirmé en Guinée en 2021. Mais cette épidémie n'a pas pu se répandre et a été d'ailleurs déclarée terminée en septembre. Le virus a tué plus de 200 personnes en Angola en 2005. Elle est l’épidémie la plus meurtrière jamais enregistrée selon l’organisme mondial de santé. En 1967, en Allemagne, la première épidémie de Marburg a eu lieu où sept personnes sont mortes.

La Côte d'Ivoire devrait s'inquiéter de ce virus et prendre les dispositions particulières pour éviter une contamination nationale comme avec l'Ebola en Guinée en 2013.

ARTICLES SUGGÉRÉS

Jonathan Morrison, de plus en plus sage ?

Jonathan Morrison, de plus en plus sage ?

Tatouage, piercing, chaîne de pieds… Est-ce des signes d'une vie de débauche ?

Tatouage, piercing, chaîne de pieds… Est-ce des signes d'une vie de débauche ?

Découvrez 5 théories scientifiques négrophobes

Découvrez 5 théories scientifiques négrophobes

Chelsea legend Didier Drogba salutes Mikel Obi on retirement

Chelsea legend Didier Drogba salutes Mikel Obi on retirement

Toutes les fois où les ivoiriens ont pris le parti de Didier Drogba

Toutes les fois où les ivoiriens ont pris le parti de Didier Drogba

Top 5 des présidents africains les plus diplômés

Top 5 des présidents africains les plus diplômés

5 films afro-américains qui vont sûrement vous révolter

5 films afro-américains qui vont sûrement vous révolter

Sans carte CMU, vous ne pourrez bientôt plus retirer votre permis de conduire

Sans carte CMU, vous ne pourrez bientôt plus retirer votre permis de conduire

Le garba est-il vraiment un plat ivoirien ?

Le garba est-il vraiment un plat ivoirien ?