ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Présidentielle au Sénégal en 2024 : une femme annonce sa candidature

Voir une femme présidente en Afrique est un phénomène rare. Au Sénégal, il y en a jamais eu. C'est dans l'optique de révolutionner le domaine politique dans ce pays d'Afrique subsaharienne qu'Aminata Touré annonce sa candidature à la présidentielle 2024.

Aminata Touré

Celle qui a été ancienne première ministre du Sénégal s'oppose à un troisième mandat présidentiel de Macky Sall. En sus, elle a annoncé sa candidature à la présidentielle de 2024.

C'est le dimanche 1er janvier 2023, lors de l’émission Grand Jury de la RFM dont elle était l'invitée, qu'Aminata Touré a ébruité la nouvelle. Elle justifie cette décision par son expérience et son parcours politique.

"Après réflexion, je souhaite être candidate à l’élection présidentielle de février 2024. Après aussi avoir discuté avec des amis, des Sénégalais et d’autres amis qui, d’ailleurs, mettent en place un mouvement Mimi 2024. (…) Pour nous, c’est une nouvelle page aussi éclatante qui s’ouvre", a déclaré ce qu'on appelle affectueusement Mimi Touré.

ADVERTISEMENT

Elle a récemment quitté le parti au pouvoir et s'appuie donc sur son parcours et son expérience politique pour expliquer sa nouvelle résolution : "J’ai été première ministre. C’est une expérience importante. J’ai été au Conseil économique, social et environnemental (Cese). Mon expérience internationale également me permet de percevoir dans quelle dynamique, le Sénégal, arrimé à l’Afrique doit s’engager dans des rapports plus égalitaires".

Le vendredi 30 décembre 2022, Aminata avait pris part, à la Place de la Nation, au rassemblement de la Société civile pour protester contre la gestion "accablante" des fonds Covid. Elle exigeait une implication étatique dans cette affaire.

"Que tous ceux qui sont cités dans le rapport de la Cour des Comptes répondent de leurs actes. Que le Procureur de la République s’auto-saisisse sans délai".

Il faut noter qu'Aminata Touré est une militante des droits de l'homme et fonctionnaire à l'ONU, elle a été ministre sénégalaise de la Justice de 2012 à 2013, Première ministre de 2013 à 2014 et présidente du Conseil économique, social et environnemental de 2019 à 2020.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Voici des conseils d'usage pour se protéger de ces pluies diluviennes

Voici des conseils d'usage pour se protéger de ces pluies diluviennes

Abidjan sous les eaux : Les quartiers inondés après de fortes pluies

Abidjan sous les eaux : Les quartiers inondés après de fortes pluies

La FEMAFOOT met fin à la collaboration avec Éric Sekou Chelle

La FEMAFOOT met fin à la collaboration avec Éric Sekou Chelle

Pour la fête des pères, les Pulsers partagent le cadeau de leur rêve

Pour la fête des pères, les Pulsers partagent le cadeau de leur rêve

10 pays africains avec les passeports les plus puissants à mi-parcours 2024

10 pays africains avec les passeports les plus puissants à mi-parcours 2024

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Visa Schengen : les demandeurs africains perdent des millions d'Euros en 2023

Visa Schengen : les demandeurs africains perdent des millions d'Euros en 2023

Voici les tenues de mariage traditionnelle du footballeur ivoirien Deli Simon

Voici les tenues de mariage traditionnelle du footballeur ivoirien Deli Simon

Suspension du financement américain : La rénovation du boulevard de la Paix en péril

Suspension du financement américain : La rénovation du boulevard de la Paix en péril

ADVERTISEMENT