ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Selon le bilan de l'ONG 'Aube Nouvelle', les élections ont été maitrisées

Ce dimanche 3 septembre 2023 à l'Hôtel Sofitel Abidjan Ivoire, soit un jour après les élections municipales/régionales, le président de l'Organisation Non Gouvernementale (ONG) Aube Nouvelle, Vincent Toh Bi Irié, a fait part de ses observations concernant les élections locales de 2023. Selon ses analyses, ces élections ont été marquées par des incidents, mais ils ont été gérés de manière efficace. L'information a été donnée au cours d'une conférence de presse au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire.

L'ONG Aube Nouvelle en conférence de presse

Aube Nouvelle a recensé quelques incidents dans une vingtaine de localités, notamment à Odienné, Ferkessédougou, Kani, Niakaramadougou, Zuenoula, Gohitafla, Botro, Brobo, Tiébissou, Toumodi, Tanda, Bondoukou. Ces incidents comprennent des saccages d'urnes, des refus de signer les procès-verbaux par des candidats, ainsi que des actes de violence dirigés contre des personnes et des infrastructures publiques, précisément des sous-préfectures et des foyers de jeunes.

Vincent Toh Bi Irié a souligné que malgré ces incidents, la paix a été maintenue. Il s'est réjoui du fait qu'il n'y ait eu ni blessés graves ni morts, contrairement aux élections locales de 2018.

Il a également salué le comportement responsable des Ivoiriens et a exprimé l'importance de ne pas permettre l'implication de voyous et de jeunes dans la perturbation du processus électoral, tout en notant que la Côte d'Ivoire a progressé dans cette direction.

ADVERTISEMENT

En ce qui concerne les retards d'ouverture des bureaux de vote et les dysfonctionnements, Vincent Toh Bi Irié les a qualifiés de normaux et a souligné qu'ils se produisent dans de nombreux pays, pas seulement en Côte d'Ivoire.

Il a exhorté les pays à mettre en place une revue électorale en vue d'une réforme électorale, estimant que c'est ainsi que la démocratie peut se renforcer.

Par ailleurs, il a appelé la population à attendre les résultats de la Commission Électorale Indépendante (CEI) et à éviter de propager de fausses informations. Il a insisté sur le fait que la CEI est l'organe habilité à annoncer les résultats, exprimant ainsi sa confiance dans le processus démocratique ivoirien.

En conclusion, Vincent Toh Bi Irié a noté que les élections locales ont suscité une forte mobilisation, bien que les chiffres officiels restent à confirmer. La proclamation des résultats a débuté le dimanche et se poursuivent ce lundi.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ADVERTISEMENT