ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Henriette Dagri Diabaté : un parcours au-delà de la politique

Henriette Dagri Diabaté est connue aujourd'hui comme la Grande Chancelière de l'ordre national de Côte d'Ivoire. Elle est également la Présidente du Rassemblement des républicains (RDR) depuis 2017. Pourtant, cette politicienne au parcours brillant n'a pas toujours fait de la politique. Qui est Henriette Dagri Diabaté ?

Henriette Diabaté

Née le 13 mars 1935 à Bingerville, Henriette Diabaté, née Dagri, a des racines alladians. Son parcours scolaire commence sur les bancs des écoles de Soubré, Dimbokro et Gagnoa, où elle décroche son certificat d'études primaires. Ensuite, elle décroche brillamment son diplôme du BEPC au collège moderne de jeunes filles de Bingerville. Quelques années plus tard, elle s'inscrit à l'École normale des jeunes filles au Sénégal, où elle réussit avec succès la première partie de son baccalauréat. Elle parachève cet exploit au lycée classique de Cocody.

Ses études universitaires se poursuivent à l'université de Dakar à Fann, où elle obtient un certificat d'études littéraires générales, à l'université d'Aix-en-Provence et à l'université nationale de Côte d'Ivoire.

Elle rejoint également les bancs de la Sorbonne. Là-bas, elle y décroche successivement sa licence en 1967, sa maîtrise en 1968, puis se distingue par l'obtention d'un doctorat en 1979, suivi par un prestigieux doctorat d'État en Lettres en 19845.

ADVERTISEMENT

En 1959, elle est professeure au Cours normal des jeunes filles de Thiès. Ensuite, assistante à l'université nationale de Côte d'Ivoire (1968-1976) où elle gravit les échelons pour devenir maître-assistante, maître de conférence et enfin professeure titulaire d'histoire. Ses domaines d'expertise englobent les civilisations Akan et lagunaire de Côte d'Ivoire, du Ghana et du Togo, ainsi que la méthodologie des sources orales. Elle a un Certificat d`études littéraires générales (Université de Dakar), une Licence d'histoire obtenue à la Sorbonne (Université de Paris) en 1967, une Maîtrise d'histoire à la Sorbonne en 1968, un Doctorat de 3è cycle d'Histoire à la Sorbonne en 1979 (Thèse transformée pour être soutenue sous forme de Thèse d’État), un Doctorat d'État d'Histoire à la Sorbonne en 1984.

Henriette Dagri Diabaté a travaillé sur des thèses et des œuvres littéraires. On pourra noter entre autres pour :

ADVERTISEMENT

Les thèses

  • Mémoire de recherche pour l'obtention du Doctorat de 3ème cycle en histoire : Genèse et émergence du Sannvin (1979)
  • Thèse de Doctorat d'État en Histoire : Le Sannvin, un royaume akan en Côte d'Ivoire, 1701 - 1901 (1984)

Les œuvres publiées

  • "Aniaba, un Assinien à la cour de Louis XIV" , édité à Paris par ABC et à Abidjan par NEA, 1975 ;
  • "La marche des femmes à Grand-Bassam", édité à Abidjan par NEA, 1975 ;
  • "Le Sannvin - Étude basée sur des sources orales et historiques. Approche méthodologique", à Abidjan par NEA, 1986 ;
  • "Mémorial de la Côte d'Ivoire, Volume 1 : L'époque précoloniale" (direction et collaboration), AMI, 1987 ;
  • "Église et société africaine : Le parcours centenaire de la Paroisse Saint-Pierre de Jacqueville", Abidjan par NEA, 1988 ;
  • "Vers de nouveaux sommets : Un aperçu d'Abidjan"
ADVERTISEMENT

Elle a été Ministre de la Culture en 1990, puis Ministre de la Culture et de la Francophonie en 2000 sous le gouvernement Gueï duquel elle a démissionné. Elle a également Ministre d'État, garde des Sceaux, ministre de la Justice sous le gouvernement Diarra II en 2003.

Elle a commencé sa carrière politique au PDCI-RDA avec un siège au comité directeur de ce parti de 1985 à 1990. Elle a également siégé en tant que conseillère municipale de la commune de Jacqueville pour le parti. Pourtant en 1994, elle participe à fonder le RDR, dont elle assure la présidence depuis 2017.

Henriette Dagri Diabaté a joué un rôle clé dans la fondation de la Maison de la Culture et du Marché des Arts et du Spectacle africain (MASA), un événement culturel majeur en Côte d'Ivoire.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Les faux complots d'Houphouët Boigny : Une histoire d'injustice et de manipulation

Les faux complots d'Houphouët Boigny : Une histoire d'injustice et de manipulation

Sounkamba Sylla conteste l'interdiction du voile aux Jeux Olympiques de Paris 2024

Sounkamba Sylla conteste l'interdiction du voile aux Jeux Olympiques de Paris 2024

400 000 femmes ivoiriennes soutenues par le FAFCI grâce à un fonds de 80 Milliards de FCFA

400 000 femmes ivoiriennes soutenues par le FAFCI grâce à un fonds de 80 Milliards de FCFA

Voici quelques chiffres sur les initiatives sociales du gouvernement ivoirien

Voici quelques chiffres sur les initiatives sociales du gouvernement ivoirien

Finale du Moov Startup Challenge 3e édition : Pharmanimal remporte le grand prix

Finale du Moov Startup Challenge 3e édition : Pharmanimal remporte le grand prix

J.O 2024 : Tidjane Thiam est l'unique membre ivoirien au Comité International Olympique

J.O 2024 : Tidjane Thiam est l'unique membre ivoirien au Comité International Olympique

Démolition à Adjamé-village : Les habitants déplorent le manque de communication des autorités

Démolition à Adjamé-village : Les habitants déplorent le manque de communication des autorités

Célébration de la culture ivoirienne avec Magic System aux J.O Paris 2024

Célébration de la culture ivoirienne avec Magic System aux J.O Paris 2024

Le Ministre de la Santé lance une enquête sur le taux de SIDA en Côte d'Ivoire

Le Ministre de la Santé lance une enquête sur le taux de SIDA en Côte d'Ivoire

ADVERTISEMENT