Comment Antoinette KONAN a-t-elle impacté la musique ivoirienne pendant 40 ans ?

Depuis les années 1980, la musique ivoirienne a connu de véritables vedettes parmi lesquelles on retrouve Antoinette KONAN, la chanteuse d’origine Baoulé. Tout au long de sa carrière, celle qu’on nomme « la Reine de l’AHOCO » n’a enregistré que des hits à succès. Comment a-t-elle donc pu marquer la musique ivoirienne pendant toutes ses années ?

Antoinette Konan-Photos d'archive

Antoinette KONAN est née dans la vallée du Bandama et plus précisément à Béoumi. Issue d’une famille de musiciens, elle a fait ses études dans le même domaine au Conservatoire de Musique et de Danse d’Abidjan. Elle a été également professeure à l’INSAAC (Institut National Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle).

Antoinette KONAN s’est inscrite dans un style musical qui fait un brassage harmonisé entre la musique traditionnelle d’origine Baoulé et la musique moderne. Pour accompagner sa musique, elle s’est servie, dès le début de sa carrière, d’un instrument en forme de bâton dénommé “l’AHOCO”. Cet instrument de la musique traditionnelle des Baoulés, a été rendu populaire par Antoinette KONAN.

La carrière de cette grande voix de la musique ivoirienne a commencé dans les années 1984 avec son premier tube dénommé « Djouman ».

Deux ans après ce tube à succès, c’est-à-dire en 1986, Antoinette KONAN remporte le Prix de la meilleure chanson française du Concours Découvertes de RFI (Radio France Internationale).

Cette distinction a propulsé la profession d’Antoinette KONAN et a donné suite à de nombreux autres titres à succès comme « Chant de souvenir », « Kpètè Man Mi », « Abidjan Adja », « Pourquoi pas ».

La reine de l’AHOCO, pionnière de la musique baoulé, totalise 14 albums, pendant ses 40 années de carrière.

Antoinette KONAN a également obtenu de nombreuses autres distinctions telles que le Premier prix du référendum ID en 1987 et le prix du Kora All Africa Music Awards en 1998.

Pour avoir hissé très haut le drapeau ivoirien et surtout sa musique, Antoinette KONAN a été nommée successivement Chevalière de l’ordre du Mérite ivoirien (en 1991), Officière de l’ordre du Mérite culturel de Côte d’Ivoire (en 2006), puis Officière de l’ordre du Mérite ivoirien (en 2013).

Aujourd’hui encore, Antoinette KONAN maintient toujours le cap avec son dernier single dénommé « Mon pays est béni » sorti en 2022. Une belle manière pour cette diva de montrer toute son affection et surtout son sens du patriotisme enver la nation ivoirienne.

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le prix du pétrole risque d'augmenter en Novembre

Le prix du pétrole risque d'augmenter en Novembre

8 tissus originaux made in Africa

8 tissus originaux made in Africa

10 chansons qui ont enjaillé les ivoiriens dans les années 2000

10 chansons qui ont "enjaillé" les ivoiriens dans les années 2000

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly, victime de violences policières

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly, victime de violences policières

Pourquoi vous ne devez pas prendre de paracétamol enceinte ?

Pourquoi vous ne devez pas prendre de paracétamol enceinte ?

Makosso et Anaconda se sont disputés...encore une fois sur un plateau télé !

Makosso et Anaconda se sont disputés...encore une fois sur un plateau télé !

La Côte d'Ivoire est le 10e pays africain avec le meilleur indice numérique

La Côte d'Ivoire est le 10e pays africain avec le meilleur indice numérique

CHAN 2022 : Qui sont les adversaires de la Côte d'Ivoire ?

CHAN 2022 : Qui sont les adversaires de la Côte d'Ivoire ?

La Côte d'Ivoire veut transformer 100% de sa production de cacao

La Côte d'Ivoire veut transformer 100% de sa production de cacao