ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Pourquoi le décès de Valerie Oka est-il une perte pour la scène artistique ivoirienne ?

L’artiste et designer ivoirienne Valérie Oka est décédée, ce samedi 8 avril 2023 à Assinie, à l’âge de 56 ans. Son décès est une grande perte pour la scène artistique ivoirienne. Elle était une artiste incroyable et ses œuvres étaient appréciées de beaucoup.

L'artiste Valérie Oka devant le portrait d'Angela Davis, l'une des femmes de sa série Elles, exposée a l'UNESCO. ©Véronique Giraud/NAJA

Valérie Oka était une artiste ivoirienne qui a apporté une contribution significative à l'histoire de l'art africain. Née en 1967 à Abidjan, d’une mère française et d’un père ivoirien, Valérie Oka passionnée d'art a été diplômée de l'École supérieure d'arts graphiques et d'architecture d'intérieur (ESAG) de Paris en 1990.

Par la suite, elle a travaillé comme peintre, sculpteur, photographe et designer. Sa première exposition vérifiée a été la 4ème Biennale de l'Art Africain Contemporain à Dak'Art Biennale de l'art africain contemporain à Dakar en 2000. La première d'une longue suite ! En 2010, elle a exposé au Black World Festival à Dakar (Sénégal), en 2011 à la Nirox Foundation à Johannesburg (Afrique du Sud), en 2012 au CCA (Centre d'Art Contemporain) à Lagos (Nigeria), en 2014 au Festival du Fleuve Niger à Ségou (Mali), au MASA Musée des Civilisations à Abidjan et à la dernière édition de DAK'ART - OFF, la Biennale Internationale d'Art Contemporain de Dakar (Sénégal), au Segou Art en 2019 (Mali).

ADVERTISEMENT

Son travail reposait notamment sur l'expression des sentiments individuels et mettait en avant des relations humaines et des histoires de vie. Elle mêlait à son art des thèmes africains traditionnels tels que les masques et les personnages, mais explorait également des thèmes modernes tels que la forme féminine. Elle était particulièrement connue pour son utilisation des couleurs et de formes audacieuses qui donnaient à ses œuvres un style unique.

Le travail de Valérie Oka a été exposé dans des galeries du monde entier et a été présenté dans plusieurs livres sur l'histoire de l'art africain et des collections privées de musées et fondations. Son héritage se perpétue aujourd'hui grâce à ses contributions artistiques qui continuent d'inspirer de nombreux artistes du monde entier.

De plus, elle a remporté plusieurs prix, notamment le 1er Prix de l’Union Européenne à la Biennale de Dakar. Elle a également obtenu le Prix d’Excellence Culture du gouvernement ivoirien, entre autres recompenses.

ADVERTISEMENT

L'héritage de Valérie Oka, ce sont des dizaines de tableaux, performances, installations, dessins, peintures, sculptures, créations numériques, qui explorent la condition humaine et l'identité nègre. Dans sa série "Remember", elle rend hommage aux Noirs qui ont "changé l’histoire de la musique et ont marqué de leur empreinte la terre entière", sans oublier son exposition itinérante internationale consacré aux grandes figures du continent et des héros de l’indépendance. Cette dernière intitulée "La carte n’est pas le territoire" mêle en noir et blanc le numérique au dessin. Et se décline en trois actes : Les pères de l’indépendance, Les héros du peuple noir et Elles. « Le numérique donne une chance de pouvoir enfin raconter l’histoire du continent africain de notre propre point de vue » disait-elle alors.

C'était une panafricaniste, qui croyait au développement de l'Afrique et à la revalorisation de notre patrimoine culturel.

Elle a également inspiré une nouvelle génération de jeunes artistes à explorer leur propre potentiel créatif dans leur propre style unique. Et voici pourquoi son point de vue sur le monde et ses créations manqueront à la scène artistique ivoirienne. L'héritage de Valérie Oka continuera d'influencer le développement de l'art ivoirien pendant de nombreuses années. Son travail servira à rappeler que l'art peut être utilisé comme un outil puissant pour exprimer l'identité, la culture et la tradition dans les sociétés africaines.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Adebayor lâche une bombe : Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire

Adebayor lâche une bombe : "Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire"

Les différentes urines et leur signification !

Les différentes urines et leur signification !

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous” avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

ADVERTISEMENT