ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Quelques-unes des pionnières du féminisme en Côte d’Ivoire

Les pionnières du féminisme en Côte d’Ivoire ont joué un rôle crucial dans la lutte pour l'égalité des sexes et la reconnaissance des droits des femmes dans la société ivoirienne. Ces femmes ont été les premières à se lever contre les normes et les stéréotypes de genre qui ont limité la participation des femmes dans les sphères publiques et privées.

Me Cowppli-Bony et Constance Yaï

Rien qu'à l'évocation de ce nom, la génération de 1949 doit s'émoustiller. Marie Sery Koré pose les prémices du féminisme par son activisme. Elle organise le boycott sur les produits et participe à la marche sur Bassam pour la libération des hommes du PDCI emprisonnés. Elle a été aussi présidente du comité Féminin du parti, à Treichville, en 1947. Elle était engagée pour des causes nobles et rien ne l'arrêtait quand elle s'y mettait. Elle a perdu son premier mariage à cause de son appartenance au PDCI-RDA. Née en 1912 , elle est morte en 1953 dans des conditions qui ne sont pas claires.

ADVERTISEMENT

Anne-Marie Raggi est aussi connue pour son militantisme au sein du PDCI-RDA. Elle a été aussi de la grande délégation qui marcha sur Bassam. Elle est secrétaire générale du comité féminin de la sous-section du PDCI-RDA de Grand-Bassam de 1946 à 1974, membre d’honneur du bureau national de l’Association des Femmes Ivoiriennes (AFI) présidente de l’Association des Femmes Ivoiriennes de Grand-Bassam, membre du Conseil économique et social de 1976 à 2000 et adjoint au maire de Grand-Bassam de 1980 à 1985.

Jeanne Gervais, née Jeanne Ahou Siefer-N’Dri a été la première ministre de Côte d'Ivoire en 1976. C'est une époque où il n'y a pas beaucoup de femmes à des postes politiques. Avant ses fonctions politiques, elle a été inspectrice de l'enseignement primaire.

ADVERTISEMENT

Elle est la première femme avocate de Côte d'Ivoire après avoir obtenu son Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA) en 1972. Elle est finalement inscrite au Grand Tableau de l'ordre des Avocats depuis 1974 et continue d'exercer.

Constance Yaï depuis plus de 30 ans qu'elle a fondé l’Association ivoirienne de Défense des Droits de la Femme (AIDF), elle ne cesse de mener le combat pour la défense des droits des femmes. Depuis 1992 l'association milite pour la parité hommes-femmes en Côte d’Ivoire.

ADVERTISEMENT

Elle se bat également pour faire appliquer les textes de lois existants en faveur des femmes, de même que pour sensibiliser la population à la situation particulière des petites filles en ville et en zones rurales.

Son association, entre 1992 et 2000, a obtenu le vote par le Parlement ivoirien d’une loi réprimant les violences faites aux femmes. Entre 19, 96 et 1997, Constance Yaï a initié une campagne pour la libération de Fanta Kéïta, une petite fille de 13 ans incarcérée pour avoir assassiné l’homme à qui ses parents l’ont mariée de force. La victime a été libérée après 11 mois de détention.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur
ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Les faux complots d'Houphouët Boigny : Une histoire d'injustice et de manipulation

Les faux complots d'Houphouët Boigny : Une histoire d'injustice et de manipulation

Sounkamba Sylla conteste l'interdiction du voile aux Jeux Olympiques de Paris 2024

Sounkamba Sylla conteste l'interdiction du voile aux Jeux Olympiques de Paris 2024

400 000 femmes ivoiriennes soutenues par le FAFCI grâce à un fonds de 80 Milliards de FCFA

400 000 femmes ivoiriennes soutenues par le FAFCI grâce à un fonds de 80 Milliards de FCFA

Voici quelques chiffres sur les initiatives sociales du gouvernement ivoirien

Voici quelques chiffres sur les initiatives sociales du gouvernement ivoirien

Finale du Moov Startup Challenge 3e édition : Pharmanimal remporte le grand prix

Finale du Moov Startup Challenge 3e édition : Pharmanimal remporte le grand prix

J.O 2024 : Tidjane Thiam est l'unique membre ivoirien au Comité International Olympique

J.O 2024 : Tidjane Thiam est l'unique membre ivoirien au Comité International Olympique

Démolition à Adjamé-village : Les habitants déplorent le manque de communication des autorités

Démolition à Adjamé-village : Les habitants déplorent le manque de communication des autorités

Célébration de la culture ivoirienne avec Magic System aux J.O Paris 2024

Célébration de la culture ivoirienne avec Magic System aux J.O Paris 2024

Le Ministre de la Santé lance une enquête sur le taux de SIDA en Côte d'Ivoire

Le Ministre de la Santé lance une enquête sur le taux de SIDA en Côte d'Ivoire

ADVERTISEMENT