De quoi Amadou Soumahoro, le président de l'assemblée nationale est-il mort ?

Amadou Soumahoro, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire est décédé ce samedi, a annoncé le président de la République, Alassane Ouattara.

Décès d'Amadou Soumahoro

« Mes chers compatriotes, j’ai la profonde douleur de vous annoncer le décès ce samedi 7 mai 2022, du président de l’Assemblée nationale, mon jeune frère, Amadou Soumahoro. Je rends hommage à un grand homme d’Etat dont l’engagement et le parcours politique ont marqué notre pays. La Côte d’ivoire perd un valeureux fils, un homme de conviction et de devoir. Je perds un fidèle compagnon, un homme loyal et dévoué », a écrit le président de la République.

Amadou Soumahoro s'est éteint à l'âge de 68 ans. Il souffrait d'un mal qui l'a obligé à être hospitalisé et à se faire soigner en dehors du pays, en Turquie. Sa maladie n'a jamais été communiquée officiellement par les autorités. Depuis son élection à la tête de l’Assemblée nationale en 2019, on le savait souffrant. Réélu président de la chambre basse du Parlement ivoirien le 30 mars 2021, Amadou Soumahoro ne se sentait toujours pas mieux. Jeune Afrique confirme que le président de l'Assemblée nationale souffrait d'un cancer de la prostate, qui l'obligeait à faire des allers-retours entre Abidjan et la Turquie.

Amadou Soumahoro laisse le gouvernement endeuillé. Membre fondateur du parti du président ivoirien, proche d'Alassane Ouattara, il a accédé à la présidence de l’Assemblée nationale le 7 mars en remplacement de Guillaume Soro, démissionnaire lors de la session extraordinaire de l’année 2019.

Maire de la ville de Séguéla de 1996 à 2013, Soumahoro a également été ancien Secrétaire général par intérim du Rassemblement Des Républicains (RDR), de juillet 2011 à septembre 2017. Son leadership l'a aidé à devenir député de la circonscription électorale de Séguéla sous-préfecture, Bobi-Diarabana commune et sous-préfecture et il a été également président du directoire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP, parti au pouvoir) de février 2015 à septembre 2017.

Soumahoro a également été ministre du Commerce Extérieur en 2002 et ministre du Commerce de 2003 à 2005.

L'annonce de la mort de son collaborateur faite, le président Alassane Ouattara a présenté « ses condoléances les plus émues à sa famille et à ses proches » et souhaité que « son âme repose en paix ». Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo, qui assurait jusque-là l’intérim devient de facto, le nouveau président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

ARTICLES SUGGÉRÉS

Makosso et Anaconda se sont disputés...encore une fois sur un plateau télé !

Makosso et Anaconda se sont disputés...encore une fois sur un plateau télé !

La Côte d'Ivoire est le 10e pays africain avec le meilleur indice numérique

La Côte d'Ivoire est le 10e pays africain avec le meilleur indice numérique

CHAN 2022 : Qui sont les adversaires de la Côte d'Ivoire ?

CHAN 2022 : Qui sont les adversaires de la Côte d'Ivoire ?

La Côte d'Ivoire veut transformer 100% de sa production de cacao

La Côte d'Ivoire veut transformer 100% de sa production de cacao

5 tenues coups de cœur de la Miss Marlène-Kany

5 tenues coups de cœur de la Miss Marlène-Kany

Qui est Schaki, la dulcinée de Fior de Bior ?

Qui est Schaki, la dulcinée de Fior de Bior ?

 5 choses à savoir sur Ibrahim Traoré, le nouvel homme fort du Burkina

5 choses à savoir sur Ibrahim Traoré, le nouvel homme fort du Burkina

Jonathan Morrison, de plus en plus sage ?

Jonathan Morrison, de plus en plus sage ?

Tatouage, piercing, chaîne de pieds… Est-ce des signes d'une vie de débauche ?

Tatouage, piercing, chaîne de pieds… Est-ce des signes d'une vie de débauche ?