ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Décès d'un enfant au CHR de Man : le Ministère de la santé appelle la population au calme

Une publication devenue virale fait état du décès d'un enfant suite à la non-assistance du personnel médical au Centre Hospitalier de Man. Ce dimanche 16 avril, le Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique a publié un communiqué dans lequel il adresse l'affaire et veut rassurer les populations sur le déroulement de l'enquête.

Décès d'un enfant au CHR de Man

C'est l'utilisateur Kabod Y.G qui a été le premier à publier cette information avant qu'elle ne soit retransmise par de nombreux comptes et pages. "Hier vendredi, Mlle Kouame a constaté que son enfant souffrait et décide de l'envoyer rapidement au CHR de MAN. Après consultation et une radiographie à l'appui, on constate qu'il y a un os bloqué dans la trachée de l'enfant. L'hôpital se déclare incompétent pour ce genre d'intervention et dit à sa mère qu'ils doivent l'évacuer sur Yamoussoukro. Coût de l'évacuation par ambulance : 200.000 FCFA. Elle demande pardon pendant plusieurs moment mais niet, ils ne veulent guère entendre raison. 200.000f car selon eux l'enfant sera sous respirateur. Ce qui justifie ce coût. Elle demande un SOS à un de mes collaborateurs aux environs de 15h qui lui dit qu'il n'a pas de liquidité mais lui envoie 10.000f pour continuer à appeler les gens en attendant qu'on réfléchisse. Ce matin à 6h, elle appelle pour dire que l'enfant est décédé."

Il finit en s'interrogeant : "est ce normal qu'on demande une telle somme pour un service public et pour ce genre de cas ?"

ADVERTISEMENT

L'histoire a provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux. Le Ministère de la Santé a donc décidé d'en parler officiellement dans un courrier.

"Informé de la situation, le Ministère en charge de la santé a entendu la version de la direction de l'établissement sanitaire et celle des parents. L'Inspection Générale de la Santé poursuit son investigation à l'effet de déterminer ce qui s'est réellement passé, situer les responsabilités et appliquer les sanctions si nécessaire. Le Ministère de la Santé rassure que les résultats de l'enquête seront publiés. "

De tels cas peuvent être signalés au ministère en appelant gratuitement le numéro vert 143 ou en les contactant à travers la messagerie de la page Facebook.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Adebayor lâche une bombe : Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire

Adebayor lâche une bombe : "Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire"

Les différentes urines et leur signification !

Les différentes urines et leur signification !

ADVERTISEMENT