ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

La Côte d'Ivoire offre deux formations à plus de 2000 jeunes ivoiriens

Pour 2023, décrétée année de la jeunesse, le gouvernement ivoirien a décidé d'offrir deux formations à plus de 2000 jeunes ivoiriens. De quoi s'agit-il ?

Insertion des jeunes

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Jeunesse du Gouvernement 2023-2025 (PJGOUV), le Ministre M. Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l'Insertion professionnelle et du Service civique a annoncé l'ouverture du 12 au 27 avril des inscriptions à deux programmes de formation au profit de 2 640 jeunes ivoiriens âgés de 16 à 40 ans.

Il est question du Programme d'Apprentissage et celui des Formations de Reconversion et de Requalification (FRR). Les inscriptions se font en ligne sur le site web de l’Agence Emploi Jeune, dans les agences régionales et Guichets Emploi.

La Formation par Apprentissage vise à former 1 290 jeunes. Elle concerne les formations suivantes :

ADVERTISEMENT
  • Saigneur d'hévéa ;
  • Maintenance industrielle ;
  • Bâtiment et Travaux Publics ;
  • Esthéticienne et maquillage professionnel ;
  • Mécanique auto/construction/métallique/informatique/plomberie et électricité bâtiment ;
  • Techniciens en culture maraîchère ;
  • Technicien de production animale ;
  • Fabrication artisanale de savon et de pommade naturels.

Il faut aussi avoir un niveau d’étude compris entre le CM2 et la Terminale et résider dans une des localités de mise en œuvre du programme.

Les inscriptions pour la formation de 1 350 jeunes au Programme des Formations de Reconversion et de Requalification sont ouvertes du 12 au 27 avril 2023 pour les formations suivantes :

ADVERTISEMENT
  • Gestion de projet et logistique événementielle ;
  • Agent de vente ;
  • Technicien opérateurs ;
  • Assistants chargés de clientèle ;
  • Agent de montage et de maintenance d'ascenseur ;
  • Efficacité énergétique TGIME-ES ;
  • Métier de la distribution pétrolière ;
  • Métier de UI/UX design.

Il faut être en quête d’une formation de reconversion ou de requalification, avoir les niveaux CAP, BT ou BAC minimum et être libre de tout engagement pendant la durée de la formation.

Pour Mamadou Touré : "le programme apprentissage est ouvert à 1 290 bénéficiaires âgés de 16 à 40 ans en vue d'une formation en électricité bâtiment, énergie solaire, climatisation et froid, saigneur d’hévéa et alphabétiseur numérique".

Ces formations sont dans le cadre de "l’École de la Deuxième Chance", un dispositif initié par le gouvernement, ces programmes auront une durée de formation de trois à six mois avec 75% de formations pratiques contre 25% théoriques.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Bilan des interventions du GSPM suite aux pluies diluviennes de juin 2024

Bilan des interventions du GSPM suite aux pluies diluviennes de juin 2024

Le concept 'notre futur', ces débats d'idées organisés entre l'Europe et les pays africains

Le concept 'notre futur', ces débats d'idées organisés entre l'Europe et les pays africains

Voici des conseils d'usage pour se protéger de ces pluies diluviennes

Voici des conseils d'usage pour se protéger de ces pluies diluviennes

Abidjan sous les eaux : Les quartiers inondés après de fortes pluies

Abidjan sous les eaux : Les quartiers inondés après de fortes pluies

La FEMAFOOT met fin à la collaboration avec Éric Sekou Chelle

La FEMAFOOT met fin à la collaboration avec Éric Sekou Chelle

Pour la fête des pères, les Pulsers partagent le cadeau de leur rêve

Pour la fête des pères, les Pulsers partagent le cadeau de leur rêve

10 pays africains avec les passeports les plus puissants à mi-parcours 2024

10 pays africains avec les passeports les plus puissants à mi-parcours 2024

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Visa Schengen : les demandeurs africains perdent des millions d'Euros en 2023

Visa Schengen : les demandeurs africains perdent des millions d'Euros en 2023

ADVERTISEMENT