ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Le virus de la peste porcine africaine détecté à Bouaflé et Songon

Le virus de la peste porcine africaine (PPA) a été détecté dans le département de Bouaflé et la sous-préfecture de Songon. L'information a été donnée à travers un communiqué du ministre des ressources animales et halieutiques, ce lundi 13 mai 2024. Une mauvaise nouvelle pour les éleveurs de porc.

Porc

Le communiqué précise que "suite à des décès suspects de porcs signalés dans des élevages situés dans le département de Bouaflé et la sous-préfecture de Songon, respectivement les 1er et 8 mai 2024, les services vétérinaires locaux ont mené des enquêtes pour déterminer la cause de ces décès. Sous la supervision de la Direction des Services Vétérinaires, des prélèvements ont été effectués et envoyés au Laboratoire National d'Appui au Développement Agricole (LANADA) pour analyses."

Les résultats des analyses du LANADA, reçus le 10 mai 2024, ont confirmé la présence du virus de la PPA dans les échantillons provenant de Bouaflé et de Songon.

ADVERTISEMENT

Il s'agit de la deuxième réapparition de la PPA en 2024, après Daloa. Pour contenir et éradiquer la maladie, le ministère a pris des mesures sanitaires "urgentes", incluant l'interdiction des mouvements de porcs et de produits porcins dans les zones touchées, l'abattage sanitaire des porcs dans un rayon de trois kilomètres autour des foyers d'infection, ainsi que le nettoyage et la désinfection des élevages concernés. Une surveillance sanitaire accrue est également mise en place dans les zones à risque.

Le Ministère a assuré que "tout abattage sanitaire de porcs sera indemnisé" et a rappelé que la PPA est une maladie à déclaration obligatoire, incitant les populations à signaler toute mortalité suspecte de porcs. Il a également rassuré le public que la PPA ne présente aucun danger pour l'homme et que la consommation de viande de porc et de produits porcins reste sans risque.

Cependant, la viande et les produits porcins provenant d'animaux abattus seront entièrement détruits pour stopper la transmission du virus.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Voici les nouvelles innovations de GPT-4o, un pas de plus pour l'intelligence artificielle

Voici les nouvelles innovations de GPT-4o, un pas de plus pour l'intelligence artificielle

Pays africains ayant le plus grand nombre de sous-marins en 2024

Pays africains ayant le plus grand nombre de sous-marins en 2024

Voici toute l'histoire concernant la discorde entre dj Kedjevara et MC One

Voici toute l'histoire concernant la discorde entre dj Kedjevara et MC One

Travaux de construction d'un pont à Port-Bouët dans le cadre de la ligne 1 du métro

Travaux de construction d'un pont à Port-Bouët dans le cadre de la ligne 1 du métro

Jeux Olympiques de Paris : La Côte d'Ivoire part au combat avec un minimum de 14 Athlètes

Jeux Olympiques de Paris : La Côte d'Ivoire part au combat avec un minimum de 14 Athlètes

Egypte : un bus finit sa course dans le Nil, au moins 10 morts !

Egypte : un bus finit sa course dans le Nil, au moins 10 morts !

Voici la nouvelle offre de la Société de Ciment de Côte d'Ivoire : Mon compte ciment BIGCIM

Voici la nouvelle offre de la Société de Ciment de Côte d'Ivoire : Mon compte ciment BIGCIM

Un rappeur se tire accidentellement une balle alors qu'il tournait une vidéo

Un rappeur se tire accidentellement une balle alors qu'il tournait une vidéo

Découverte : ce pays qui a versé de l'argent à la France pour son indépendance

Découverte : ce pays qui a versé de l'argent à la France pour son indépendance

ADVERTISEMENT