ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Tout usager vidéo-verbalisé doit désormais payer l'amende avant de faire sa visite technique

La Direction Générale des Transports Terrestres et de la Circulation (DGTTC) informe dans un communiqué publié ce mercredi 18 mai, tous les usagers d'une nouvelle mesure. Vous devez désormais payer l'amende de vidéo-verbalisation avant de faire votre visite technique.

Visite technique abidjan

Selon le communiqué de la Direction , la prestation de services pour un véhicule, tels que la visite technique ou la mutation et la délivrance de documents de transport tels que la carte de transporteur ou la carte de transport sont désormais subordonnées au paiement des amendes vidéo-verbalisées liées audit véhicule.

Rien qu'au cours de la semaine du 09 au 15 mai 2022, le Commissaire Divisionnaire de police Touré Abdul Kader et son équipe ont pu révéler de nombreuses infractions sur la route grâce à la vidéo-verbalisation avec les barrages intelligents. « Grâce à nos dispositifs, nous avons intercepté 638 conducteurs en excès de vitesse, 827 véhicules pour défaut de visite technique, 02 pour des défauts de police d’assurance, 02 conducteurs en infraction pour surnombre et 01 pour surcharge ».

ADVERTISEMENT

Dans la mise en œuvre du Système de transport intelligent (STI), lorsque vous vous faites signaler, vous recevez une note d'information par mail ou par SMS.

Vous pouvez ensuite payer votre amende :

  • Dans les agences des centres de gestion intégrée (CGI) du Ministère des Transports
  • Dans les centres de contrôle de technique automobile ;
  • Par Mobile money.

Dorénavant, si vous ne payez pas cette amende, vous serez incapable de bénéficier de la prestation de service de votre véhicule. Pour vérifier votre statut, téléchargez l'application mobile "CGI Digital" disponible sur App store, Play store ou à l'adresse vvww.eservices.cgi.ci. Et pour plus d'informations sur cette nouvelle mesure, vous pouvez appeler gratuitement le 1302.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ADVERTISEMENT