Un an après la précédente, WhatsApp connaît une nouvelle panne mondiale

Ce 25 octobre, en l'espace d'une heure, le monde des réseaux sociaux a connu un arrêt mondial. Et pour cause : WhatsApp ne répondait plus. Pourtant, l'année dernière, dans le même mois, l'appli avait connu un dysfonctionnement pareil.

Whatsapp/Torsten Dettlaff
ADVERTISEMENT

Si les ivoiriens ont longtemps pensé que le problème venait de leur connexion internet, la véritable raison était un bug mondial de la plateforme de messagerie appartenant à Meta. C'est à travers le hashtag #WhatsappDown sur Twitter que l'information s'est répandue. La panne a touché des pays comme la France, l'Angleterre, les Etats-Unis, l'Asie... Selon le site Downdetector.com, qui surveille les pannes sur les services Internet, plus de 12 000 rapports ont été publiés en une demi-heure sur la panne.

WhatsApp n'a pas donné de raison claire sur le sujet mais un porte-parole de Meta a déclaré: "Nous sommes conscients que certaines personnes ont actuellement du mal à envoyer des messages et nous travaillons pour restaurer WhatsApp pour tout le monde le plus rapidement possible".

L'année dernière, précisément le 4 octobre, WhatsApp est tombé en panne pendant 7 heures et cette panne avait également frappé Facebook, Oculus et Instagram. Plus tard, Facebook a déclaré que le problème mondial avait été causé par un changement de configuration. Ce bug avait aussi touché le trading d’actifs allant des crypto-monnaies au pétrole, avant que les traders ne passent à des plates-formes alternatives telles que Telegram.

Les théoristes du complot penserait à une récupération de données plutôt qu'à un bug incontrôlé. Cette théorie s'amplifie dans la mesure où cette situation arrive le même mois à une année d'intervalle. Est-ce une coïncidence ? D'autant plus que Facebook devenu maintenant Meta a été plusieurs fois trainé en justice pour violation de vie privée. Des séries d'actions ont été menées à travers le monde, notamment aux Pays-Bas en 2013, au Canada en 2014, en Allemagne en 2016, au Brésil en 2019 ou encore en Australie en 2020. La société de Mark Zuckerberg est au cœur de l'affaire Cambridge Analytica. Il s'agit de la vente des données personnelles de 267 millions d'utilisateurs du réseau social.

La plateforme est de retour mais il est conseillé de rester vigilant.

ADVERTISEMENT

ARTICLES SUGGÉRÉS

Qui est Gabrielle Lemaire, la compagne de Didier Drogba ?

Qui est Gabrielle Lemaire, la compagne de Didier Drogba ?

Championnat local : Lys Sassandra marque l'histoire dans un match nul avec l'Asec Mimosa

Championnat local : Lys Sassandra marque l'histoire dans un match nul avec l'Asec Mimosa

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Qui est Le Phoulosophe dans la vraie vie ?

Qui est Le Phoulosophe dans la vraie vie ?

Céline Dion obligée de se retirer de la scène à cause d'une maladie très rare

Céline Dion obligée de se retirer de la scène à cause d'une maladie très rare

5 conseils pour faire vos achats en ligne en toute sécurité

5 conseils pour faire vos achats en ligne en toute sécurité

Comment Soprano a-t-il retrouvé son fils né sous X des années après ?

Comment Soprano a-t-il retrouvé son fils né sous X des années après ?

Les artistes Zouglou qui ont marqué l'année 2022 [Pulse Picks]

Les artistes Zouglou qui ont marqué l'année 2022 [Pulse Picks]

Pourquoi les stars ivoiriennes paient tout en cash ? [Opinion du contributeur]

Pourquoi les stars ivoiriennes paient tout en cash ? [Opinion du contributeur]

ADVERTISEMENT