ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Des miss révèlent les coulisses des concours de beauté en Côte d'Ivoire

Les concours de beauté en Côte d'Ivoire sont souvent pointés du doigt comme des initiatives qui sexualisent les femmes et sont donc mal vus. Suite à toutes ces rumeurs, Danielle Boue, Miss environnement 2021, finaliste Miss Côte d'Ivoire 2022 et Lialy Epiphanie, Miss Ecowas 2020 expliquent les coulisses des concours de beauté.

Les miss Danielle Boue et Epiphanie Lialy

Pour ces jeunes dames, leurs participations à ces concours n'a pas toujours été de tout repos. Elles ont été confrontées à :

Avant même d'être visible sur le devant de la scène, les prétendantes aux concours de beauté font face aux regards des autres. Cela commence souvent par la famille et l'entourage. Epiphanie explique que son père était contre sa participation à des concours de beauté jusqu'à lui couper les vivres.

"La première fois que je me suis lancé dans un concours de beauté, Miss District, mon père m'a carrément coupé les vivres".

ADVERTISEMENT

Quant à Danielle, c'est le voisinage qui médisait sur elle. Une amie lui a fait comprendre que sa mère était contre leur amitié parce qu'en participant à des concours de beauté, elle aspirait à être "une prostituée".

Les concours de beauté sont couteux. C'est souvent compliqué de faire une bonne campagne sans financement. Elles estiment une campagne complète à 5 millions. Pour Epiphanie, on ne peut pas être couronné si on n'a pas investi dans sa campagne et sur soi pour le concours.

ADVERTISEMENT

Danielle a déjà reçu des propositions indécentes comme celle d'un cadre de sa localité qui lui a fait des avances sexuelles en échange d'un appui financier pour le concours. Ils arrivent que ce soient des membres du comité qui fassent ces avances. Danielle s'est déjà vu proposée ce genre d'arrangements qu'elle a refusé.

Il arrive que le comité favorise certaines candidates par rapport à d'autres. Epiphanie explique que pendant la présélection de Miss Côte d'Ivoire à Aboisso, ville où elle a auditionnée, la future Miss est venue bien après la phase de casting. Ce n'est qu'après cette étape, que les autres ont su son existence. Danielle renchérit en disant qu'elles peuvent commettre des interdits et ne pas être sanctionnées jusqu'à gagner le concours.

L'harcèlement peut être sexuelle comme morale. Epiphanie a vécu ce fléau sur les réseaux sociaux. Quand elle a donné ses ambitions officiellement, certaines personnes lui ont écrit pour l'en dissuader, la traitant même de vilaine. Sur la page Facebook, Buzz de Miss, elles sont passées au peigne fin. Epiphanie a même répondue à un commentaire.

ADVERTISEMENT

Quoi qu'il en soit, certaines candidates ont eu une meilleure expérience de ces concours de beauté. Si vous voulez y participer, à vous de voir.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Adebayor lâche une bombe : Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire

Adebayor lâche une bombe : "Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire"

Les différentes urines et leur signification !

Les différentes urines et leur signification !

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous” avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

ADVERTISEMENT