ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Indépendance de la Côte d'Ivoire : Les hommes et femmes de l'ombre

L'histoire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire est souvent racontée à travers le prisme des leaders politiques emblématiques tels que Félix Houphouët-Boigny. Cependant, derrière ces figures de proue se trouvaient des hommes de l'ombre, des acteurs méconnus mais néanmoins cruciaux, qui ont joué un rôle essentiel dans la lutte pour l'indépendance et la formation du pays que nous connaissons aujourd'hui.

Les hommes et femmes de l'ombre de l'indépendance de la Côte d'Ivoire

Né sous le nom de Bernard Abou Koffi Binlin Dadié, cet éminent écrivain, homme politique et académicien ivoirien a occupé une place de premier plan dans l'histoire littéraire ivoirienne et est souvent considéré comme le père fondateur de cette dernière. Tout au long de sa vie, il a embrassé divers rôles, contribuant significativement à la culture et à la politique de son pays. En 1947, il rejoint les rangs du Rassemblement Démocratique Africain (RDA), un mouvement politique d'envergure. Les troubles survenus en février 1949 le mènent en détention pour 16 mois, une période durant laquelle il tient un journal intime. Cette chronique, publiée bien des années plus tard, en 1981, prend le titre de "Carnets de prison".

ADVERTISEMENT

Massaran Keita Camara, femme de Lamad Camara, était parmi les meneuses de la marche jusqu'à Grand-Bassam afin de faire entendre leurs revendications pour la libération des prisonniers politiques.

Récemment, une fondation a été établie en l'honneur de Massaran Kéita par sa fille. Cette initiative vise à rendre hommage à toutes ces femmes intrépides qui ont lutté pour leur nation et à rétablir la reconnaissance méritée de leurs exploits.

ADVERTISEMENT

Né le 11 novembre 1911, Étienne Djaument s'est distingué en tant qu'homme politique ivoirien de renom. Sa carrière politique l'a conduit jusqu'au Sénat français, où il fut élu en 1947. Au sein de cette institution, il a porté la voix du Groupe de l'Union républicaine et résistante pour l'Union française, une branche liée au Parti communiste français.

Au fil des années, Djaument a élargi ses horizons politiques et est devenu une figure marquante en présidant le Bloc démocratique Eburnéen. Cette évolution témoigne de son engagement continu et de sa volonté de façonner la scène politique de la Côte d'Ivoire.

Son influence ne se limite pas aux frontières nationales. En 1961, Étienne Djaument accède à un rôle diplomatique en étant nommé ambassadeur de la Côte d'Ivoire auprès du Nigeria. Cette nomination reflète la reconnaissance de ses compétences et de sa contribution au rayonnement international de son pays.

ADVERTISEMENT

Jean-Baptiste Mockey, né le 4 avril 1915 et décédé le 29 janvier 1981, demeure une figure marquante de l'histoire ivoirienne, alliant les domaines de la pharmacie et de la politique. Il a laissé une empreinte indélébile dans ces sphères tout au long de sa vie.

Engagé sur la scène politique, Jean-Baptiste Mockey a participé activement aux travaux parlementaires de diverses assemblées. En qualité de secrétaire général du PDCI-RDA, il a joué un rôle clé au sein de ce parti politique emblématique. Il a également assumé le rôle de vice-Premier ministre, en charge de l'Intérieur, dans le tout premier gouvernement de la République de Côte d'Ivoire avant son accession à l'indépendance.

Sery Marie Koré demeure une figure emblématique de l'indépendance, largement reconnue en Côte-d'Ivoire. Son rôle politique actif a laissé une empreinte indélébile. En qualité de présidente du comité féminin au sein du PDCI, elle a démontré un engagement inébranlable. Son influence s'est manifestée dans la décision de mener la "grève des achats", un mouvement de boycott de produits importés par les femmes, une réponse audacieuse et protestataire face aux colonisateurs.

ADVERTISEMENT

De plus, Sery Marie Koré a été à la tête de la mémorable marche des femmes à Grand-Bassam. L'objectif de cette marche était de réclamer la libération des prisonniers politiques injustement détenus par les colonisateurs. Son leadership a été crucial dans la défense de ces droits fondamentaux.

Victor Biaka Boda, né le 25 février 1913 et tragiquement disparu le 28 janvier 1950, demeure une figure marquante de l'arène politique ivoirienne. Dès l'instant de sa fondation à Bamako le 18 octobre 1946, il s'engage activement au sein du Rassemblement démocratique africain (RDA). Pendant la nuit du 27 au 28 janvier 1950, Victor Biaka Boda, une figure marquante de l'aile radicale du RDA, quitte Yamoussoukro pour se diriger vers Gagnoa. Cependant, un événement tragique survient lorsque sa voiture tombe en panne à l'entrée de Bouaflé, lieu où il avait trouvé refuge pour la nuit. Dans des circonstances mystérieuses, il disparaît alors de cette résidence.

ADVERTISEMENT

Mamba Bakayoko, une éminente femme du nord-ouest de la Côte d'Ivoire, était une personnalité notoire, unanimement appréciée et vénérée. Son surnom "Sissikourou" (locomotive) traduisait à la fois son influence et son dynamisme.

Pour protester contre l'emprisonnement des dirigeants du PDCI-RDA, Mamba conseilla aux femmes de mener des manifestations pacifiques pour accroître leur efficacité. Cependant, elle fut arrêtée, détenue dans des conditions tragiques et mourut en prison.

ADVERTISEMENT

Jeanne Gervais née Ahou Siefer-N’Dri se distingue en tant qu'une des pionnières parmi les femmes à siéger à l'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. Son parcours politique remarquable débute avec la marche des femmes à Grand Bassam le 29 décembre 1946. Dès 1975, elle est présente au sein du bureau politique du PDCI RDA. Elle a été aussi première Présidente de l’Association des Femmes Ivoiriennes (AFI) de 1974 à 1983.

En 1976, Jeanne Siefer-N’Dri marque un tournant majeur à l'âge de 53 ans, devenant ainsi la première femme à occuper le poste de ministre dans le gouvernement ivoirien. Elle est nommée Ministre de la condition féminine au sein du 9ème gouvernement du Président Félix Houphouët Boigny.

Anne-Marie Essy Thomas, également connue sous le nom d'Anne Marie Raggi a été secrétaire générale du comité féminin de la sous-Section du PDCI-RDA à Grand-Bassam de 1946 à 1974. Sa participation active au sein du bureau national de l'Association des Femmes Ivoiriennes (AFI) ainsi que sa présidence de l'Association des Femmes Ivoiriennes de Grand-Bassam ont renforcé son influence dans la promotion des droits et de l'autonomisation des femmes. Elle a également été membre du Conseil économique et social de 1976 à 2000, adjointe au maire de Grand-Bassam, aux côtés de Jean-Baptiste Mockey, de 1980 à 1985. Bien avant cela, elle a participé à la marche des femmes sur Grand-Bassam en décembre 1949, aux côtés de compatriotes tels que Marie Koré.

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Une nuit au musée : Les ivoiriens ont été autorisés à visiter le musée des civilisations la nuit

Une nuit au musée : Les ivoiriens ont été autorisés à visiter le musée des civilisations la nuit

Faé Emerse choisit Sébastien Haller pour la finale contre le Real Madrid

Faé Emerse choisit Sébastien Haller pour la finale contre le Real Madrid

Le Burkina Faso prolonge la transition militaire de 5 années

Le Burkina Faso prolonge la transition militaire de 5 années

La FIF refuse la demande de tournée du trophée de la CAN 2023 faite par le PPA-CI

La FIF refuse la demande de tournée du trophée de la CAN 2023 faite par le PPA-CI

Qualification J.O Paris : Dernière chance pour l'équipe de basket-ball ivoirienne à San Juan

Qualification J.O Paris : Dernière chance pour l'équipe de basket-ball ivoirienne à San Juan

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Emerse Faé fait appel à 5 nouveaux commandos : voici les nouveaux joueurs de la sélection

Emerse Faé fait appel à 5 nouveaux commandos : voici les nouveaux joueurs de la sélection

Éléphants de Côte d'Ivoire : La toute première liste officielle du coach Fae Emerse

Éléphants de Côte d'Ivoire : La toute première liste officielle du coach Fae Emerse

ADVERTISEMENT