ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

6036 doublons et des personnes décédées sur la liste électorale provisoire selon le PPA-CI

Ce mardi 30 mai, Maître Habiba Touré, la présidente de Sentinelles anti-fraude électorale ( SAFE), organe créé par le Parti des Peuples Africains-Côte d'Ivoire ( PPA-CI, parti de Gbagbo affirme qu'ils ont recensé 6036 doublons et des centaines de personnes décédées sur la liste électorale provisoire ivoirienne.

Me Habiba Touré/PPA-CI

''Nous avons recensé 6036 doublons sur la liste électorale provisoire. Nous avons pu constater également des centaines de personnes décédées sur la liste électorale provisoire comme Bernard Dadié, Abdoulaye Diallo, Seydou Diarra, Alphonse Douaty et Attey Philippe'', explique-t-elle.

C'est au cours d'une conférence de presse que Me Habiba Touré qui est également la cheffe de cabinet de Laurent Gbagbo, le président du PPA-CI a donné ces informations.

Elle continue en dénonçant plusieurs autres cas de fraudes et d'irrégularités sur la liste électorale provisoire remis par la Commission électorale indépendante (CEI) aux partis politiques.

ADVERTISEMENT

''Nos concitoyens et nos sentinelles nous ont fait part de cas de fraudes et d'irrégularités. Nous avons relevé sur la liste électorale provisoire, la présence de mineurs dont l'âge varie entre 3 et 14 ans. 4638 centenaires ont été relevés sur la cette liste électorale. Le doyen d'âge sur la liste électorale est âgé de 170 ans'', s'est offusquée la cheffe de cabinet de Laurent Gbagbo.

Pour elle, "il est peu probable'' que des personnes du 19ème siècle soient encore vivants. Elle a également fait savoir que pour la seule commune de Dabou, "plus de 800 suspicions de fraude ont été dénoncées à SAFE".

Un recours est prévu pour normaliser la liste selon Me Habiba Touré.

Le 20 mai, la Commission électorale indépendante (CEI), organe chargé d'organiser les élections en Côte d'Ivoire a remis la liste électorale provisoire qui compte plus de 8 millions d'électeurs aux partis politiques. On y retrouve pas le nom de milliers de personnes comme Laurent Gbagbo qui ont été déchues de leurs droits civiques et politiques. La période du contentieux de la liste électorale est prévue du 1er au 10 juin 2023.

Le 2 septembre 2023 est la date choisie pour les élections régionales et municipales couplées en Côte d'Ivoire.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Adebayor lâche une bombe : Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire

Adebayor lâche une bombe : "Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire"

Les différentes urines et leur signification !

Les différentes urines et leur signification !

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous” avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

ADVERTISEMENT