ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Instagram supprime les comptes de Emma Lohoues, Saraï D'hologne...

Instagram, le réseau social du lifestyle et des belles photos, est prisé par de nombreux ivoiriens. Si pour certains, c'est une plateforme de travail, pour d'autres, c'est juste un passe-temps. Quoi qu'il en soit, en Côte d'Ivoire, il existe des comptes avec une multitude d'abonnés. Pourtant, ces derniers jours, certains comptes dont ceux de célébrités comme Emma Lohoues, Saraï D'hologne... ont été supprimés sans raisons apparentes. Qu'est ce qui se passe ?

Emma Lohoues et Saraï D'hologne/Emma Lohoues/Saraï D'hologne

L'alerte a été donnée par certaines personnes qui ne retrouvaient plus leurs comptes. Si Instagram n'a pas donné de raisons officielles, les experts expliquent que ce réseau veut passer à la répression et sanctionner tous ceux qui ne respecteraient pas les conditions d'utilisation. Malheureusement, cette sanction sévère est rétroactive. Ainsi pour des publications faites longtemps avant, vous pouvez être sanctionné.

Ces conditions d'utilisation impliquent le respect des droits d'auteurs, l'interdiction de post à caractère violent, l'interdiction de contenu à caractère nudiste, les utilisateurs doivent avoir plus de 13 ans…

ADVERTISEMENT

Fort heureusement, Karine Oulaté, experte digitale et spécialiste en récupération de compte, explique que la suppression d'un compte peut ne pas être définitive. Elle le sera jusqu'à ce que les algorithmes fassent les vérifications nécessaires. Si tout est correct, Instagram réactivera le compte.

Pour l'heure, les comptes des personnalités publiques ivoiriennes comme Saraï D'hologne, la fiancée de Didi B, le photographe Tony Santana, Emma Lohoues, le média Ambianceur 225...

Un nouveau compte a été créé au nom de Emma Lohoues en attendant la récupération de l'ancien compte.

Même si les comptes seront peut-être réactivés, cela reste un coup dur pour les concernés.

ADVERTISEMENT

Si vous ne respectez pas les conditions d'utilisations et que vous n'êtes pas encore désactivés, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ADVERTISEMENT