ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Nouvelle CEI : l'opposition conteste l'adoption du projet de loi

Les élections arrivent et les plus proches sont les législatives de 2023. À cet effet, le gouvernement ivoirien a décidé d'initier un projet de loi reformant la Commission Electorale Indépendante en se basant sur les conclusions de la 5e phase du Dialogue politique de mars. Pourtant, tous les parlementaires ne semblent pas en accord avec ce projet. L'opposition le conteste.

Les parlementaires ivoiriens/Assemblée Nationale

L’Assemblée nationale ivoirienne a adopté, ce mercredi 9 novembre, en séance plénière, une loi permettant d’ajouter 2 nouveaux postes au sein de la Commission électorale indépendante (CEI) et d’officialiser la création d’un 4e poste de vice-président. Sur 255 parlementaires, 122 ont voté pour ce projet de loi. Selon le député du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Fa Moussa Coulibaly, "ce présent projet de loi est l'aboutissement d'un consensus de l'ensemble des acteurs politiques. Il n'était donc pas question de revoir quoi que ce soit en profondeur".

ADVERTISEMENT

Dans la case des "non", l'on peut compter le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA) qui a voté contre cette loi. Le parti remet en question l'indépendance de la CEI. "Sur les 18 membres de la commission centrale, 13 sont désignés par le parti au pouvoir et il y en a seulement cinq qui sont désignés par l'opposition(…) Donc, nous avons voté "non" pour dire que le texte qui a été proposé allait être conflictuel", explique Simon Doho, président du groupe PDCI-RDA. Pour lui, cette loi, bien au contraire préparera à des élections violentes pour l'avenir.

En ce qui concerne le Parti des peuples africains (PPA-CI), il a préféré s'abstenir. Le parti de Laurent Gbagbo avait émis la requête d'avoir un poste de vice-président au sein de la commission centrale de la CEI. Elle a été rejetée. Hubert Oulaye, président du groupe parlementaire PPA-CI, estime que le rejet de leur amendement est fait "sur la base de motif assez léger". Ainsi, pour "exprimé leur désapprobation'', le parti s'est abstenu.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Une nuit au musée : Les ivoiriens ont été autorisés à visiter le musée des civilisations la nuit

Une nuit au musée : Les ivoiriens ont été autorisés à visiter le musée des civilisations la nuit

Faé Emerse choisit Sébastien Haller pour la finale contre le Real Madrid

Faé Emerse choisit Sébastien Haller pour la finale contre le Real Madrid

Le Burkina Faso prolonge la transition militaire de 5 années

Le Burkina Faso prolonge la transition militaire de 5 années

La FIF refuse la demande de tournée du trophée de la CAN 2023 faite par le PPA-CI

La FIF refuse la demande de tournée du trophée de la CAN 2023 faite par le PPA-CI

Qualification J.O Paris : Dernière chance pour l'équipe de basket-ball ivoirienne à San Juan

Qualification J.O Paris : Dernière chance pour l'équipe de basket-ball ivoirienne à San Juan

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Emerse Faé fait appel à 5 nouveaux commandos : voici les nouveaux joueurs de la sélection

Emerse Faé fait appel à 5 nouveaux commandos : voici les nouveaux joueurs de la sélection

Éléphants de Côte d'Ivoire : La toute première liste officielle du coach Fae Emerse

Éléphants de Côte d'Ivoire : La toute première liste officielle du coach Fae Emerse

ADVERTISEMENT