ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Bientôt les pays africains auront une banque spécialisée dans l'énergie et le pétrole

La Banque Africaine de l’Energie (BAE) verra bientôt le jour, avec un délai fixé au plus tard le 30 juin 2024, dans le but de stimuler le financement et le développement des projets énergétiques et des infrastructures dans diverses régions d'Afrique. Cette décision a été prise lors de la 44e session du Conseil des ministres de l’Organisation des producteurs de pétrole africains (APPO), qui s'est tenue à Cotonou, au Bénin, le jeudi 2 novembre 2023.

Bientôt les pays africains auront une banque spécialisée dans l'énergie et le pétrole

Le ministre ivoirien des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa-Coulibaly, a exprimé son soutien à cette initiative de création de la Banque Africaine de l’Energie (BAE). C'est une décision commune des pays africains producteurs de pétrole, soutenue par l'Afreximbank. Selon le ministre, l'objectif de l'APPO à travers cette initiative est de réduire la dépendance de l'Afrique à l'égard des ressources et de la technologie étrangères sur les plans financier et technique.

Sangafowa-Coulibaly a souligné l'importance de cette initiative, notamment dans le contexte de la lutte contre le changement climatique, en insistant sur le fait que l'Afrique doit avancer vers la transition énergétique à son propre rythme, et que la dépendance continue aux ressources extérieures ne permettra pas d'atteindre les objectifs souhaités dans les délais fixés.

Le Président en exercice de l’APPO, le Ministre béninois des Mines, de l’Eau et de l’Energie, Samou Seidou Adambi, a également salué cette annonce de la création de la Banque Africaine de l’Energie. Il a souligné que ce projet est l'un des plus innovants de l'organisation, visant à relever les défis de l'industrie pétrolière et gazière en Afrique, tout en contribuant à la sécurité énergétique et au développement durable des pays.

ADVERTISEMENT

La date limite pour la sélection du pays qui accueillera le siège de la banque, ainsi que la tenue d'une session extraordinaire du Conseil des Ministres a été fixée avant le 31 mars 2024. La prochaine session ordinaire du Conseil des Ministres se tiendra au Cameroun au cours du dernier trimestre de l'année 2024.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

5 maladies animales dangereuses pour l'être humain

5 maladies animales dangereuses pour l'être humain

5 autres aliments à consommer pour perdre du poids

5 autres aliments à consommer pour perdre du poids

Moumen Ait-Kaci Ali dément les rumeurs de sortie de l'Algérie de la CAF

Moumen Ait-Kaci Ali dément les rumeurs de sortie de l'Algérie de la CAF

Conférence de presse des habitants contre la suppression de la commune

Conférence de presse des habitants contre la suppression de la commune

Voici les tarifs des postes à péage de Bozi et de Gonaté sur la Route Yamoussoukro-Bouaflé-Daloa

Voici les tarifs des postes à péage de Bozi et de Gonaté sur la Route Yamoussoukro-Bouaflé-Daloa

Le ministère de l'Éducation Nationale publie le calendrier des examens scolaires 2024

Le ministère de l'Éducation Nationale publie le calendrier des examens scolaires 2024

Disparu depuis 26 ans, un homme retrouvé séquestré chez son voisin

Disparu depuis 26 ans, un homme retrouvé séquestré chez son voisin

La Côte d'Ivoire est le 7e pays en Afrique où la liberté de presse est grande

La Côte d'Ivoire est le 7e pays en Afrique où la liberté de presse est grande

Charles Blé Goudé : 'Je ne vais pas détruire la Côte d'Ivoire'

Charles Blé Goudé : 'Je ne vais pas détruire la Côte d'Ivoire'

ADVERTISEMENT