Emma Lohoues fait une énième mise en garde : 'La prison n'est pas une plaisanterie'

La célèbre influenceuse ivoirienne Emma Lohoues a récemment exprimé son mécontentement face aux attaques personnelles et calomnies dont elle est la cible. Dans un message, elle met en garde ceux qui osent salir son nom, en insistant sur le fait que sa patience ne doit pas être prise pour de la faiblesse. Encore une énième mise en garde contre ses détracteurs.

Emma Lohoues

"Vous serez les premiers à pleurer quand je vais agir ! Parce que si je commence, vous savez que je n'irai pas de main morte, et ce sera sans retour en arrière !" a déclaré celle qu'on appelle communément Emma Lolo. Elle a souligné qu'elle connaît sa propre capacité de réaction, ce qui la pousse à rester calme et à laisser Dieu gérer la situation. Toutefois, elle a clairement indiqué que sa patience a des limites et qu'elle pourrait changer d'avis à tout moment.

Emma Lolo a évoqué des situations passées où certaines personnes ont frôlé la prison à cause de leurs actions à son encontre. "La prison n'est pas une plaisanterie ! Certains savent qu'ils l'ont frôlée à cause de moi. J'ai laissé tomber après avoir vu des parents s'humilier..." a-t-elle révélé, ajoutant qu'elle ne souhaite pas voir des larmes sur sa progéniture, ce qui la pousse à se retenir.

Dans son message, Emma Lolo espère que ceux qui osent salir son nom sauront se ressaisir. Elle prévient qu'elle peut changer d'avis à tout moment et que les conséquences ne seront pas plaisantes pour les concernés. "La liste est longue et la prison est immense, il y a donc de la place pour tout le monde... et ça ne me rendra pas plus mauvaise que je ne le suis déjà dans leurs têtes!" a-t-elle conclu.

Emma Lolo a clairement exprimé son ras-le-bol des calomnies et des dénigrements gratuits. Son message est un appel au respect et à la dignité, rappelant que même les personnalités publiques ont des limites et méritent de la considération. En se montrant ferme et déterminée, elle espère décourager ceux qui cherchent à la discréditer et préserver sa réputation.

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci