ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Le gouvernement lève "l’état d’urgence sanitaire" : ce que ça signifie pour les ivoiriens

Le conseil national de sécurité a levé ce mercredi 12 novembre 2023, à Abidjan-Plateau, l’Etat d’urgence sanitaire à l’issue d’une réunion présidée par Son Excellence Alassane Ouattara. Une nouvelle qui apportera des changements significations dans le quotidien des ivoiriens.

Etat d'urgence sanitaire en Côte d'Ivoire

La réunion du CNS a porté sur deux points principaux : la situation sécuritaire générale et l’évolution de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) en Côte d’Ivoire. Le gouvernement se dit satisfait des excellents résultats enregistrés dans la lutte contre la COVID-19 depuis 2020. "En effet, à la date du 10 avril 2023, notre pays n’enregistre que 6 cas actifs et aucune hospitalisation durant ces deux dernières semaines. Par ailleurs, le taux de guérison est à plus de 99% et seulement un décès a été notifié depuis la réunion du Conseil National de Sécurité du 12 janvier 2023. De plus, dans le Grand Abidjan, épicentre de la maladie avec 95% des cas, 52 % de la population cible a été vaccinée." peut-on lire dans le communiqué officiel.

Le conseil a donc décidé de lever l'état d'urgence sanitaire.

ADVERTISEMENT
  • Moins de contrôle de l’obligation du port de masque, notamment dans les transports en commun, les services publics et privés et tous les espaces publics ;
  • La liberté d'aller et venir, la liberté d'entreprendre et la liberté de réunion (y compris des mesures d'interdiction de déplacement hors du domicile) qui avait été contrôlé lorsque la pandémie était à son pic ;
  • Allégement du dispositif de contrôle à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan ;

Le gouvernement prend des mesures complémentaires :

  • L'intégration des activités de la COVID-19 en routine dans les établissements de santé ;
  • Le seuls centres dédiés de prise en charge intégrée des maladies à potentiel épidémique restent le Service des Maladies Infectieuses et Tropicales (SMIT) de Treichville et le Centre Hospitalier Universitaire de Bouaké.
  • Le basculement des 13 autres centres dédiés COVID-19 dans le système de santé en vue du renforcement des capacités des hôpitaux les abritant.
ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Compter Pour Toutes: Données fiables sur les violences sexuelles en Afrique de l'Ouest (Opinion du contributeur)

Compter Pour Toutes: Données fiables sur les violences sexuelles en Afrique de l'Ouest (Opinion du contributeur)

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Adebayor lâche une bombe : Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire

Adebayor lâche une bombe : "Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire"

ADVERTISEMENT