ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Le prix de l'essence a encore augmenté en Côte d'Ivoire

Si le gouvernement ivoirien a décidé de subventionner les produits pétroliers en Côte d'Ivoire, de la période de janvier à mars 2022, pour un montant de 55 milliards FCFA puis une subvention additionnelle, de 64 milliards FCFA pour le mois d’avril 2022, il n'a pas pu empêcher le prix du super sans plomb a encore augmenté pour le mois de juin.

remplissage à la pompe/Fahroni

De janvier à mai 2022, le super sans plomb à la pompe est passé de 635 Fcfa le litre à 695 Fcfa et pour la période de juin, à 735 FCFA. On a donc une augmentation totale de 100 FCFA sur 6 mois. La nouvelle est tombée le 31 mai via une note de la direction générale des hydrocarbures et elle ne concerne que le mois de juin. Tandis que le litre du gasoil à l’ambiant stagne à 615 FCFA comme au mois de mai 2022.

Selon le gouvernement, la hausse des prix de ces produits se fait conformément à la hausse des coûts mondiaux des hydrocarbures. Ce n'est donc pas seulement en Côte d'Ivoire que ça se fait. Pour l'instant aucune subvention n'a été annoncée.

ADVERTISEMENT

Cette décision brusque crée bien entendu de l'inquiétude chez les usagers. La hausse de l'essence occasionne toujours la hausse du prix du transport. C'est en cela que cet automobiliste venu dans cette station-service mettre quelques litres d’essence dans son réservoir témoigne dans les colonnes de Radio France International (RFI) : "De 20 000, je reviens à 10 000 parce qu’il faut gérer le portefeuille. Il faut que le gouvernement revoie ça pour nous. C’est un très gros budget. Qu’on pense un peu à la population. On sait qu’ils font des efforts mais qu’ils fassent encore plus d’efforts pour nous. La viande est déjà chère sur le marché, le panier de la ménagère est insupportable, voilà…". Sur le même site, un livreur à moto quant à lui estime qu'il ne peut pas imputer la hausse du super sur le prix de sa course, sous peine de perdre des clients.

Depuis le début de cette crise causée en particulier par la crise Russo-Ukrainienne, le prix du gasoil est resté inchangé : 615 FCFA. Ce prix est dû au fait que les camions, la plupart des taxis, des taxis collectifs ou des gbaka roulent, au gasoil. Maintenir donc un tarif plus bas permet, selon le ministère du Pétrole, de ne pas pénaliser le transport routier.

Il est évident que cette crise pénalise tous les pays du monde et vu la tournure que prend les choses, le bout du tunnel est encore loin.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Adebayor lâche une bombe : Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire

Adebayor lâche une bombe : "Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire"

Les différentes urines et leur signification !

Les différentes urines et leur signification !

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

ADVERTISEMENT