Football malien en crise : Les Internationaux menacent de boycotter la sélection

De nombreux joueurs internationaux maliens, dont le capitaine Hamari Traoré, menacent de boycotter la sélection nationale de football si les dirigeants ne prennent pas des mesures concrètes. Après plusieurs années de résultats décevants, les joueurs maliens expriment leur frustration et exigent des actions immédiates de la part des responsables de la fédération. C'est une situation qui arrive face à la crise persistante qui affecte le football malien.

Football malien en crise : Les Internationaux menacent de boycotter la sélection

Hamari Traoré, accompagné de ses coéquipiers tels que Falaye Sacko, El Bilal Touré et Kamory Doumbia, a publié une lettre ouverte aux supporteurs sur les réseaux sociaux. Dans cette missive, ils dénoncent la "mauvaise gestion" et le manque de professionnalisme des dirigeants, pointant du doigt les faibles performances de l'équipe nationale depuis des années.

"Nous partageons pleinement votre colère et votre déception," ont déclaré les joueurs. Ils reconnaissent les efforts de l'État pour améliorer les infrastructures, mais estiment que les problèmes de gestion freinent les progrès. "Si la situation reste inchangée, nous nous réservons le droit de ne pas honorer la sélection et de ne pas participer aux prochains matchs de qualification pour la Coupe du monde 2026," ont-ils averti.

Le Mali, éliminé en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) en début d'année, se trouve actuellement en quatrième position du groupe I des qualifications pour la Coupe du monde, avec une seule victoire, deux matchs nuls et une défaite. La sélection nationale vient de faire match nul contre Madagascar (0-0) en juin, malgré une supériorité numérique, ce qui a conduit au limogeage de l'entraîneur Éric Chelle.

Les joueurs maliens ont également été confrontés à des problèmes logistiques lors de leurs déplacements. Avant le match contre Madagascar, l'équipe a dû faire face à plusieurs reports de vol en raison de mauvaises conditions météorologiques, arrivant en Afrique du Sud seulement quelques heures avant la rencontre.

Les déclarations des joueurs maliens mettent en lumière une crise profonde au sein du football national, exacerbée par des années de mauvaise gestion et de résultats décevants. Alors que la pression monte sur les dirigeants de la fédération pour qu'ils prennent des mesures urgentes, les joueurs montrent leur détermination à voir des changements significatifs pour le bien du football malien.