La FEMAFOOT met fin à la collaboration avec Éric Sekou Chelle

Le jeudi 13 juin 2024, la fédération malienne de football (FEMAFOOT) a annoncé la fin de la collaboration avec Éric Sekou Chelle, entraîneur de l’équipe nationale senior. Réuni en session extraordinaire, le comité exécutif de la FEMAFOOT a pris cette décision à l’unanimité, avec l’accord des autorités sportives compétentes.

Eric Sekou Chelle, entraineur malien licencié

Les récents résultats des Aigles du Mali ont pesé lourdement sur cette décision. Après une défaite contre le Ghana, l’équipe n’a pas réussi à s’imposer face à Madagascar, malgré une supériorité numérique due à un carton rouge infligé à un joueur adverse dès la 16e minute. Le match s’est terminé sur un score de 0-0, suscitant la colère des supporters maliens.

Les fans des Aigles ont exprimé leur frustration sur les réseaux sociaux, réclamant la démission d’Éric Chelle. Voici quelques réactions :

  • "Ils pouvaient au moins battre le Madagascar. Tout est à revoir entre les acteurs de la Fédération Malienne de Football".
  • "Je ne fais pas de comparaison aujourd’hui, mais c’est mieux de résoudre ça entre ceux qui connaissent le football, c’est-à-dire les spécialistes. C’est sérieux. Parce que chaque fois, il y a des plaintes par-ci par-là après chaque rencontre".

Le comité exécutif de la FEMAFOOT a exprimé sa gratitude à Éric Sekou Chelle pour ses efforts à la tête des Aigles. De plus, la fédération a remercié les plus hautes autorités, notamment le département en charge des Sports, pour leur soutien constant aux équipes nationales.

Cette décision marque un tournant pour l’équipe nationale malienne, qui cherchera un nouvel entraîneur capable de redresser la situation et de répondre aux attentes des supporters. Le premier vice-président de la FEMAFOOT, Moussa Silvain Diakité, a officialisé cette annonce à Bamako.

La suite pour les Aigles du Mali reste à définir, avec l’espoir de voir l’équipe renouer avec le succès sous une nouvelle direction.