ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Usain Bolt brise le silence et affirme qu'il n'est pas ruiné

Suite à une fraude, l'athlète Usain Bolt a perdu énormément d'argent. Son avocat avait affirmé qu'il avait perdu "ses économies de toute une vie". Mais deux semaines après, le champion brise le silence et affirme qu'il n'est pas ruiné.

Usain Bolt

Selon Business Insider, il aurait perdu 12,7 millions de dollars sur un compte d'investissement, celui du Stocks & Securities Limited, une société d'investissement de Kingston, en Jamaïque. Il ne lui resterait que 12 000 dollars sur le compte pour l'instant. Des demandes d'explications ont été envoyées à SSL.

Lors d'un déjeuner pour les Gibson McCook Relays à l'hôtel Jamaica Pegasus, il a infirmé cette information selon laquelle il serait ruiné.

"C'est une situation triste et je suis définitivement déçu (...) Je ne suis pas fauché mais cela m'a définitivement mis un frein. C'était pour mon avenir. Tout le monde sait que j'ai trois enfants, que je continue à m'occuper de mes parents et que je veux vivre toujours bien", explique-t-il à Associated Press.

ADVERTISEMENT

Quant au gouvernement jamaïcain, il est à pied d'œuvre pour régler cette histoire. Le Premier ministre, Andrew Holness, a assuré que "tous les efforts seront déployés pour découvrir l’étendue de l’activité frauduleuse et traduire leurs auteurs en justice".

Cependant, cette affaire jette le discrédit sur les institutions financières jamaïquaines. Elle a même entraîné la démission forcée d’Everton McFarlane, directeur exécutif de la Commission jamaïquaine des services financiers, qui quittera définitivement ses fonctions ce mardi 31 janvier. Malgré tout, la population accuse les autorités de n'avoir pas agi tôt.

Au point où le Premier ministre a lui-même dû se justifier. Dans un communiqué publié le 25 janvier dernier, il assure ne pas avoir de fonds actuellement détenus par la société.

ADVERTISEMENT

Stocks and Securities Limited (SSL) est une société d’investissement jamaïquaine, basée à Kingston, la capitale de l’île de la Jamaïque. D’après le "Jamaïca Observer", un quotidien local, il s’agit du deuxième courtier en valeurs mobilières du pays. Elle est spécialisée dans le courtage et les placements boursiers.

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Bilan des interventions du GSPM suite aux pluies diluviennes de juin 2024

Bilan des interventions du GSPM suite aux pluies diluviennes de juin 2024

Le concept 'notre futur', ces débats d'idées organisés entre l'Europe et les pays africains

Le concept 'notre futur', ces débats d'idées organisés entre l'Europe et les pays africains

Voici des conseils d'usage pour se protéger de ces pluies diluviennes

Voici des conseils d'usage pour se protéger de ces pluies diluviennes

Abidjan sous les eaux : Les quartiers inondés après de fortes pluies

Abidjan sous les eaux : Les quartiers inondés après de fortes pluies

La FEMAFOOT met fin à la collaboration avec Éric Sekou Chelle

La FEMAFOOT met fin à la collaboration avec Éric Sekou Chelle

Pour la fête des pères, les Pulsers partagent le cadeau de leur rêve

Pour la fête des pères, les Pulsers partagent le cadeau de leur rêve

10 pays africains avec les passeports les plus puissants à mi-parcours 2024

10 pays africains avec les passeports les plus puissants à mi-parcours 2024

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Visa Schengen : les demandeurs africains perdent des millions d'Euros en 2023

Visa Schengen : les demandeurs africains perdent des millions d'Euros en 2023

ADVERTISEMENT