ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Yvonne Nelson parle de sa grossesse avortée avec Sarkodie

L’actrice dévoile certains de ses secrets dans son nouveau livre.

Yvonne Nelson et Sarkodie

Yvonne Nelson a parlé de sa relation éphémère avec Sarkodie en 2010.

Dans son nouveau livre, "I am not Yvonne Nelson", l’actrice ghanéenne a révélé qu’elle était tombée enceinte et avait avorté pour le rappeur.

Narrant l’expérience aux pages 88-95 du chapitre huit de son livre, elle a écrit : "J'étais allée faire un test de grossesse pour confirmer ce qui devient la conclusion la plus évidente pour une jeune femme sexuellement active qui manque son flux mensuel. J'étais en compagnie de Karen. Lorsque le résultat du test fut prêt, je n'eus pas la force de l'ouvrir. Elle l'a fait et a annoncé le verdict. Charlie, c'est là !", s'est-elle exclamée. Un jour ordinaire, j'aurais éclaté de rire, ce qui aurait déclenché une série de conversations et de plaisanteries. Mais ce n'était pas un sujet de plaisanterie. Il s'agissait d'une information sinistre, capable de bouleverser mon univers".

Ensuite, elle se plonge dans leur relation avant de partager la réaction du rappeur à sa grossesse et les efforts qu'elle a déployés pour se débarrasser de son bébé.

ADVERTISEMENT

Selon elle, "je n'étais pas la seule responsable de la situation, alors j'ai appelé l'homme dont la graine puissante avait germé en moi. Il s'appelle Michael Owusu Addo, un musicien ghanéen renommé, mieux connu sous le nom de Sarkodie... Je ne dirais pas que ce qui s'est développé entre nous est une relation sérieuse. Nous avons commencé à parler et nous sommes devenus de plus en plus proches. La première chose qui m'a frappée lorsqu'il a refusé de garder la grossesse, c'est ma propre vie. J'avais grandi sans père. On m'a souvent rappelé que j'étais née par erreur. Je me demandais encore si l'homme dont je portais le nom était mon père. Comment allais-je mettre au monde un autre être humain qui vivrait comme moi, quelqu'un que son père rejetterait comme M. Nelson m'avait rejetée ? S'il y avait un moyen d'épargner à quelqu'un d'autre le traumatisme auquel je faisais face, pourquoi aurais-je rejeté cette option, surtout quand je ne l'étais pas".

Dans le livre, l’actrice a parlé d’une tentative ratée d’avorter la grossesse, qui impliquait de prendre des concoctions d’un collègue.

Elle a terminé le chapitre en disant qu’elle regrettait de ne pas avoir gardé la grossesse en la qualifiant de "l’une des erreurs les plus regrettables de ma vie. Si l’horloge de la vie pouvait être rembobinée à mon jeune moi, je la garderais".

Le rappeur n'a pas commenté cette histoire. Nelson fait actuellement la promotion de son nouveau livre, qui a été lancé le dimanche 18 juin 2023 au Ghana.

ADVERTISEMENT

Ecrit par Pulse Ghana

Traduit par Sandra Manuella Koffi

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ARTICLES SUGGÉRÉS

Compter Pour Toutes: Données fiables sur les violences sexuelles en Afrique de l'Ouest (Opinion du contributeur)

Compter Pour Toutes: Données fiables sur les violences sexuelles en Afrique de l'Ouest (Opinion du contributeur)

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

Santé : asthme et sport, est-ce possible ?

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Bien-être : est-il dangereux de se laver tous les jours ?

Adebayor lâche une bombe : Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire

Adebayor lâche une bombe : "Le fils de Drogba ne veut pas jouer pour la Côte d’Ivoire"

ADVERTISEMENT