ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Kadafi, cette nouvelle trend Tiktok qui incite à la consommation de la drogue

TikTok est connu pour être une plateforme facile à utiliser avec moins de règles de protections que les autres médias. Certaines personnes se plaignent par ailleurs du contenu léger et "abrutissant" qu'on y trouve. Dans toute cette polémique sur l'utilité du réseau social chinois, une nouvelle trend suscite des inquiétudes parmi les parents, les éducateurs et les autorités en raison de son apparente incitation à la consommation de drogue.

Non à la consommation de la drogue/Monstera

La tendance Kadafi, qui tire son nom de l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, semble encourager les utilisateurs ivoiriens de TikTok à consommer de la drogue. C'est un comprimé appelé "225", "la pomme" ou encore "capitaine béret rouge".

Les vidéos liées à cette tendance présentent généralement des jeunes en état de semi-mort qui danse, chante et rigolent. "Je veux woro mon Kadafi"*, telles sont les paroles entendues dans cette musique.

ADVERTISEMENT

L'ampleur de la tendance Kadafi et son contenu troublant ont soulevé de nombreuses préoccupations parmi les parents, les influenceurs, les médias et les utilisateurs de TikTok. Comment on en arrive là ? 20 ans en arrière, le challenge des enfants ivoiriens était tout autre. Selon les chiffres officiels, la Côte d'Ivoire est la plaque tournante des produits contrefaits notamment les médicaments, en Afrique de l'ouest.

Dans l'une des vidéos, on y voit un enfant qui donne l'air d'avoir une douzaine d'année, qui se fait réanimer après avoir consommé cette pilule. Les adultes sont apeurés, inquiétés et offusqués, d'autant plus que TikTok est connu pour être une application incitative. On crée des challenges que les autres reproduisent pour avoir des vues.

Cette situation représente une menace sérieuse pour la société, car elle peut avoir des conséquences graves sur la santé mentale et physique des individus, ainsi que sur la sécurité publique.

ADVERTISEMENT

Pour l'heure, aucun communiqué officiel n'a été fait sur la question. Que ce soit du côté de la police nationale ou du ministère de l'intérieur. Les parents sont dans l'attente des mesures étatiques prises. Seuls quelques influenceurs et médias dont Juste Crépin en ont parlé délibérément et attiré l'attention des uns et des autres.

Les réactions sur les réseaux sociaux en appelle à l'intervention gouvernementale parce que c'est une situation très grave.

Alors que les efforts sont déployés pour éliminer la tendance Kadafi de TikTok, il est essentiel de souligner l'importance de l'éducation et de la sensibilisation des jeunes aux dangers de la consommation de drogue. Les parents, les éducateurs et les adultes responsables doivent engager des conversations ouvertes avec les jeunes pour les informer sur les conséquences néfastes de la drogue sur la santé et la vie en général.

Mais la question qui se pose est de savoir : Comment autant de produis contrefaits rentrent en Côte d'Ivoire en toute impunité ?

ADVERTISEMENT

"Je veux woro mon Kadafi"* : je veux boire ma drogue

ADVERTISEMENT

Témoin oculaire? Partagez avec nous vos infos via les réseaux sociaux ou par mail:

Email: redaction@pulse.ci

ADVERTISEMENT