La Côte d'Ivoire veut transformer 100% de sa production de cacao

Après plusieurs années à scander que la Côte d'Ivoire devrait être un pays transformateur du cacao, en plus d'en être le premier producteur, le gouvernement ivoirien va finalement mettre en action les recommandations. À l'occasion de la Journée Nationale du Cacao et du Chocolat, la transformation locale de cette fève était au centre des discussions.

Le chocolatier ivoirien, marque de chocolat/JNCC
ADVERTISEMENT

Avec pour thème "la transformation locale du cacao : opportunités pour les artisans chocolatiers", la JNCC organisée par le Conseil du café et du cacao, s'est tenue du 30 septembre au 02 octobre et est à sa 8ème édition. La Côte d'Ivoire s'est donnée pour objectif de transformer 100% de sa production de cacao d’ici 2030.

Cette transformation facilitera l'augmentation des gains mais surtout la captation d'une plus grande part de la valeur ajoutée dans la chaîne de valeur pour assurer une meilleure rémunération aux planteurs. L'étude de Fior Markets estime que le marché mondial du chocolat devrait atteindre 200,4 milliards de dollars d’ici 2028, contre 138,5 milliards de dollars en 2020.

La Côte d'Ivoire, malgré sa production de plus de 2 millions de tonnes par an avec plus de 40% de l’offre mondiale de fèves de cacao, ne transforme pour l’instant que 33% de sa production. Pour palier ce problème, le gouvernement se dote de nouveaux complexes industriels.

  • Cargill

Le site industriel de Cargill, situé à Yopougon est devenu plus grand, sa capacité de production sera augmentée d'’environ 50%, passant de 110 000 tonnes à 170 000 tonnes. Son immense superficie fait de l'usine, l'une des plus grandes usines de broyage de cacao au monde.

  • Saco

En mars 2019, la Société Africaine de Cacao (SACO), filiale du géant suisse Barry Callebaut, a été inaugurée à Abidjan. Elle a une nouvelle usine de transformation du cacao en beurre, tourteaux et poudre de cacao.

  • Le groupe Jbcocoa

Avec un capital de 39 milliards de FCFA, le groupe Jbcocoa, a débuté la construction de sa future usine à la zone industrielle d’Akoupé-Zeudji. Cette usine de transformation de fèves en beurre et poudre de cacao aura une capacité initiale de production de 50 000 tonnes par an de fèves de cacao et sera opérationnelle d’ici à fin décembre 2024.

Avec les différentes mesures prises par le gouvernement ivoirien telles que les réserves sur la production pour la transformation locale, la suppression de l’ajustement de certains postes du barème des prix au profit des broyeurs et le retour au mécanisme du Droit unique de sortie (DUS) différencié ont permis d'augmenter la capacité de broyage de la Côte d'Ivoire. Elle est passée de 700 000 tonnes par an en 2017-2018 à 800 000 tonnes par an à la fin de la campagne 2018-2019, soit une augmentation de la capacité de broyage de 14,3%.

ADVERTISEMENT

ARTICLES SUGGÉRÉS

Qui est Gabrielle Lemaire, la compagne de Didier Drogba ?

Qui est Gabrielle Lemaire, la compagne de Didier Drogba ?

Championnat local : Lys Sassandra marque l'histoire dans un match nul avec l'Asec Mimosa

Championnat local : Lys Sassandra marque l'histoire dans un match nul avec l'Asec Mimosa

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Qui est Le Phoulosophe dans la vraie vie ?

Qui est Le Phoulosophe dans la vraie vie ?

Céline Dion obligée de se retirer de la scène à cause d'une maladie très rare

Céline Dion obligée de se retirer de la scène à cause d'une maladie très rare

5 conseils pour faire vos achats en ligne en toute sécurité

5 conseils pour faire vos achats en ligne en toute sécurité

Comment Soprano a-t-il retrouvé son fils né sous X des années après ?

Comment Soprano a-t-il retrouvé son fils né sous X des années après ?

Les artistes Zouglou qui ont marqué l'année 2022 [Pulse Picks]

Les artistes Zouglou qui ont marqué l'année 2022 [Pulse Picks]

Pourquoi les stars ivoiriennes paient tout en cash ? [Opinion du contributeur]

Pourquoi les stars ivoiriennes paient tout en cash ? [Opinion du contributeur]

ADVERTISEMENT