Mobile money : pourquoi la grève des PDV n'aura peut-être pas des résultats probants

Le jeudi 11 aout, le collectif des propriétaires des points de vente mobile money a tenu une réunion et a décidé de faire passer les prix de 100 FCFA à 500 FCFA selon le montant de la transaction. Analysons les raisons pour lesquelles la grève des PDV peut ne pas avoir des résultats probants.

PDV à Agboville fermé/AIP

En dehors des services de retraits d'argents des opérateurs mobiles comme Orange money, MTN mobile money, Flooz, des points de vente agrées sont spécialisés dans le retrait et l'envoi d'argent pour le compte des ces structures.

Depuis un certain temps, ceux-ci revendiquent et font la grève. Cette situation a commencé avec la venue de la fintech Wave en Côte d'Ivoire qui a poussé les autres opérateurs à réduire les tarifs des transactions.

Cette nouvelle politique est avantageuse pour les clients mais peu pour les propriétaires de PDV.

Selon le président de la section Agboville des propriétaires des points de ventes, Lézou Jérôme, "avant, les commissions étaient bonnes mais avec l’arrivée des 1 % de frais payé par les clients, sincèrement ça ne nous arrange plus. On aimerait que les opérateurs de téléphonie mobile trouvent une solution pour qu’on soit à l’aise, parce que nous travaillons avec des crédits pris à la banque, la mairie nous encaisse, les magasins sont chers, il y a les patentes à payer. Il nous est difficile de couvrir les charges maintenant".

Ainsi, pour rattraper ce manque à gagner, les propriétaires de PDV ont décidé de faire payer la somme de 100 FCFA aux clients sur toutes les transactions. Non satisfait des résultats de cette politique, ceux-ci font une nouvelle grève du vendredi 12 au 15 aout. Passé ce délai, s'il y a non satisfaction des revendications, le prix passera de 100 FCFA à 500 FCFA selon le montant de la transaction.

S'ils sont résolus à faire plier les opérateurs mobiles, ces derniers peuvent se passer des PDV. Depuis le début des grèves, aucun communiqué de la part de ces opérateurs sur la situation n'a été fait. Au contraire, les PDV dénoncés subissent des répressions de la part des opérateurs qui souvent les désactivent. Par ailleurs, Flooz, Momo et OM ont une multitude de guichets qui fonctionnent convenablement. Elles peuvent fonctionner sans les PDV. Quant à Wave, elle a signé des partenariats avec des institutions financières comme Djamo pour le retrait dans leur entreprise.

Jusqu'à la fin de la grève, observons les mesures qui seront prises.

ARTICLES SUGGÉRÉS

Makosso et Anaconda se sont disputés...encore une fois sur un plateau télé !

Makosso et Anaconda se sont disputés...encore une fois sur un plateau télé !

La Côte d'Ivoire est le 10e pays africain avec le meilleur indice numérique

La Côte d'Ivoire est le 10e pays africain avec le meilleur indice numérique

CHAN 2022 : Qui sont les adversaires de la Côte d'Ivoire ?

CHAN 2022 : Qui sont les adversaires de la Côte d'Ivoire ?

La Côte d'Ivoire veut transformer 100% de sa production de cacao

La Côte d'Ivoire veut transformer 100% de sa production de cacao

5 tenues coups de cœur de la Miss Marlène-Kany

5 tenues coups de cœur de la Miss Marlène-Kany

Qui est Schaki, la dulcinée de Fior de Bior ?

Qui est Schaki, la dulcinée de Fior de Bior ?

 5 choses à savoir sur Ibrahim Traoré, le nouvel homme fort du Burkina

5 choses à savoir sur Ibrahim Traoré, le nouvel homme fort du Burkina

Jonathan Morrison, de plus en plus sage ?

Jonathan Morrison, de plus en plus sage ?

Tatouage, piercing, chaîne de pieds… Est-ce des signes d'une vie de débauche ?

Tatouage, piercing, chaîne de pieds… Est-ce des signes d'une vie de débauche ?